THE PLACE TO BE - Les deux demi-finales et la finale de la Coupe du monde se joueront au Groupama stadium de Lyon. Ça tombe bien, la ville est la capitale mondiale du football au féminin. Notamment grâce à l'équipe féminine de l'Olympique lyonnais, qui a tout gagné ces dernières années et compte encore dans ses rangs les plus grandes joueuses.

Les Bleues rêvaient de voir Lyon, ville hôte des demi-finales et de la finale de la Coupe du monde. Elles n'auront pas eu le temps de fouler cette terre de foot, mythique pour n'importe quelle joueuse. En effet, la ville du Rhône était toute désignée pour accueillir ces ultimes rencontres de la compétition : ces dernières années, son équipe féminine domine les débats sur la scène nationale et européenne.

En témoignent ses six Ligues des champions et ses treize titres de championnes de France. Jean-Michel Aulas est pour beaucoup dans ce succès, lui qui a fait le pari du football au féminin avant ses concurrents européens. Selon Brigitte Henriques, vice-présidente déléguée de la FFF, il a permis "d'accélérer le développement du football féminin". "Lyon est l'un des rares clubs à y investir autant d'argent avec le PSG. C'est une chance. Il a été le premier après Louis Nicollin (l'ancien président de Montpellier, ndlr) à professionnaliser la discipline" (…)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage