Ls deux maternités de Thann et d'Altkirch vont devenir "chacune (..) un Centre périnatal de proximité", indique l'Agence régionale de Santé dans un communiqué.

Fermeture des portes. Les accouchements dans les maternités de Thann et d'Altkirch (Haut-Rhin) ne seront plus assurés à partir du 4 novembre pour des raisons de "manque de ressources médicales" et de "qualité et de sécurité des soins", a indiqué mardi 16 juillet l'Agence régionale de Santé (ARS) Grand Est.

Ces deux maternités du sud de l'Alsace vont devenir "chacune (...) un Centre périnatal de proximité" qui "prendra en charge (...) le suivi complet des femmes durant leur grossesse, puis après leur retour au domicile", indique l'ARS dans un communiqué. L'accouchement ne sera plus réalisé sur place : les femmes seront désormais "orientées vers l'hôpital Femme-Mère-Enfant de Mulhouse", tout en gardant "la liberté d'opter pour tout autre établissement de leur choix offrant les mêmes garanties de sécurité", précise l'Agence.

Des mesures pour accompagner les 55 salariés des deux structures

"Les enjeux de sécurité et de qualité des soins ont été les éléments prépondérants dans ce choix", justifie l'Agence. Cette dernière insiste sur le "nombre insuffisant de pédiatres, d'anesthésistes et de gynécologues-obstétriciens titulaires" et l'absence...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France