ESPAGNE - Des dizaines de milliers de séparatistes protestent depuis lundi contre les lourdes peines de neuf à 13 ans de prison infligées à leurs leaders. Le dernier épisode d'une crise qui a débuté en 2012. Explications.

Deux ans après une tentative de sécession, le mouvement indépendantiste a basculé cette semaine dans la violence. Des scènes de guérillas nocturnes ont essaimé dans Barcelone, où des barricades ont été érigées par des manifestants. Comment la Catalogne en est-elle arrivée là ? Eléments de réponse.  Que s'est-il passé ces derniers jours ? La métropole catalane est le théâtre ce vendredi d'une manifestation monstre, des dizaines de milliers de marcheurs - partis mercredi de cinq villes de province - déferlant dans les rues. Selon la police barcelonaise, 525 000 personnes y ont participé. Conséquence : la ville est paralysée. La basilique de la Sagrada Familia a dû fermer ses portes, la majorité des stands du marché de la Boqueria, sur la célèbre Rambla, étaient fermés et 57 vols ont été annulés à l'aéroport. Le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid, prévu le 27 octobre, a été reporté, une nouvelle manifestation étant (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !