L'INSTANT ECO - La grève plombe l'économie. SNCF, RATP, grande distribution.. l'addition est salée pour bon nombre d'entreprises et commerces, surtout en région parisienne.
Grève : une facture salée

Depuis jeudi, des milliers de salariés ne sont pas allés travailler au vu de la mobilisation contre la réforme des retraites. Beaucoup de secteurs en sont affectés. Pour les restaurants et commerces restés vides, par exemple, l'addition est salée. La Confédération des petites et moyennes entreprises estime les pertes à 400 millions d'euros par jour, un calcul réalisé par rapport au mouvement de grève de 2007. À savoir que ce sont les acteurs économiques de la région parisienne qui en souffrent le plus. À quoi s'attendre si la grève perdure ?Ce samedi 7 décembre 2019, Isabelle Gounin, dans sa chronique "L'instant éco", nous parle de la facture de la grève. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 07/12/2019 présentée par Christophe Moulin, sur LCI.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !