Le plan de sécurité lancé en 2014 arrive à sa fin, mais les travaux et les fouilles ne s'arrêteront pas à Pompéi, site menacé par les dérèglements du climat. 
Grands travaux à Pompéi : trois superbes maisons romaines rouvrent au public et un petit squelette sort de l'oubli

Trois superbes maisons romaines du site archéologique de Pompéi, près de Naples dans le sud de l'Italie, ont rouvert mardi au public dans le cadre d'un ambitieux plan de "mise en sécurité" financé à 75% par l'Union européenne. Des thermes romains conçus pour être le joyau de Pompéi mais détruits par l'éruption volcanique de l'an 79 ont également été ouverts lundi au public, qui a pu découvrir l'émouvante histoire d'un petit squelette...

Un chantier "constant"

Même si ce plan de 105 millions d'euros, lancé en 2014 après de graves écroulements, est bouclé, ni les travaux d'entretien ni les fouilles ne vont se terminer sur cet immense site de 44 hectares protégé par l'Unesco.

"Les travaux de maintenance sont constants à Pompéi parce que c'est une ville en ruines", a expliqué lors d'une visite de presse Massimo Osanna, directeur général de la deuxième plus importante destination touristique italienne, avec quatre millions de visiteurs annuels, juste derrière le Colisée de Rome.

"C'est une cité fragile, on ne peut jamais s'arrêter d'en prendre soin", a souligné Massimo Osanna, qui a supervisé les cinq ans de travaux à Pompéi, ensevelie sous la lave...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !