Placer de l'argent dans des FIP ou des FCPI permet d'investir dans le tissu économique local ou national. Mais le rendement est loin d'être garanti, bien au contraire
FIP et FCPI : pour ceux qui veulent investir dans les PME

On peut bien sûr investir directement dans le capital d’une société pour réduire son impôt sur le revenu mais le temps manque pour choisir tranquillement d’ici la fin de l’année. Pour les quelques semaines qui restent, il convient de se tourner vers l’achat de parts de placements collectifs appelés Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) ou Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Ces deux véhicules (voir tableau) sont efficaces pour atténuer le montant de son impôt sur le revenu. Pour mémoire, la réduction d’impôt est égale à 18 % des sommes investies dans la limite de 12 000 € pour un célibataire (soit 2 160 € d’économie fiscale par an) et 24 000 € pour un couple (marié/pacsé) soumis à une imposition commune (soit 4 320 € d’économie fiscale par an). Autre précision importante : cet investissement oblige à bloquer l’argent investi pendant une période d’au moins six ans laquelle, dans les faits, se situe plutôt dans une fourchette comprise entre 8 et 10 ans, le temps de revendre toutes les participations. Attention, cet investissement entre dans le plafond annuel des niches fiscales, fixé à 18 000 €....

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !