Trois entrepreneurs chinois ont été assassinés à Makeni, banlieue de Lusaka, capitale de la Zambie, au cours du week-end des 23 et 24 mai 2020, a rapporté la presse locale. 
En Zambie, les meurtres d'entrepreneurs chinois ravivent les tensions avec Pékin

Les corps des trois Chinois assassinés en banlieue de Lusaka, dont une femme, auraient été traînés dans une usine textile qui a ensuite été incendiée, rapporte la BBC. La police a procédé à l’arrestation de trois personnes. Selon la presse locale, les trois entrepreneurs ont été tués par leurs employés, excédés par leurs conditions de travail très dures.

L’affaire intervient alors que depuis plusieurs années, l’importante présence chinoise provoque des mécontentements en Zambie. L’ambassade de Chine à Lusaka, citée par l’hebdomadaire chinois de langue anglaise Global Times, a demandé que des "mesures effectives" soient prises pour assurer la sécurité de ses ressortissants vivant dans le pays. Le journal note que plusieurs citoyens de l’Empire du Milieu y ont été tués au cours de ces dernières années.

Certains Chinois vivant en Zambie ont exprimé leur inquiétude pour leur propre sécurité, rapporte l’hebdomadaire. Une inquiétude également relayée par d’autres canaux plus ou moins officiels. Notamment le compte Twitter de Shen Shiwei, de la chaîne CGTN, présenté comme un analyste de politique étrangère.

Camera footage...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !