Depuis le début de l'année, 11 000 départs de feu ont été signalés et 530 km2 de zone humide sont partis en fumée.
En Argentine, le delta du Parana est en proie à des incendies sans précédent

Frappé par une terrible sécheresse, le delta du fleuve argentin Parana, un des plus puissants et riches en biodiversité du monde, est en proie à des incendies sans précédent depuis le début de l'année. Pendant les sept premiers mois de 2020, plus de 11 000 départs de feu ont été détectés dans cette région d'environ 14 000 km2 à cheval sur trois provinces argentines : Entre Rios, Buenos Aires et Santa Fe. Le décompte a été mené par le musée des sciences naturelles Antonio-Scasso, situé à San Nicolas de los Arroyos.

A partir d'images satellite, l'association environnementale Naturalistas Santafesino a, elle, calculé que plus de 530 km2 de zone humide avaient été dévastés, soit l'équivalent de trois fois la superficie de Buenos Aires. La riche biodiversité de ce territoire, où 700 espèces de plantes et d'animaux ont été répertoriées, est durement mise à mal. Le fleuve et ses affluents constituent le troisième réseau hydrographique du monde, après ceux de l'Amazone et du Congo.

Les éleveurs bovins pointés du doigt

"Les incendies ont un effet immédiat et d'autres effets qui se découvrent à moyen et long terme : mortalité d'animaux, perte...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !