« Durant la crise du Covid, dans leur immense majorité, les entreprises comme les citoyens ont adopté des comportements et des pratiques exemplaires »
«Déconfinement: sortir de la zone de confort». La tribune d’Ivan Monème

Le déconfinement progressif pourrait être synonyme de retour progressif de chacun dans sa zone de confort : le citoyen qui consomme des chaises de jardin à -20 %, importées de Chine ; certaines grandes entreprises qui tètent le biberon étatique tout en bénéficiant de la clémence fiscale des paradis intra-communautaires ; les syndicats qui présentent des additions catégorielles à un budget public exsangue ; l’Etat qui s’endette pour financer le retour à une hypothétique croissance. Zone de confort donc, sauf si l’esprit de Jemappes triomphe.

Imaginons des charges sociales différenciées pour que nous continuions de manger des fraises françaises ; limitons le pourcentage autorisé de caisses automatiques dans les supermarchés pour préserver l’emploi ; pénalisons par des taxes sociales les entreprises qui prospèrent sur le territoire national sans payer d’impôts en France ou en les payant dans l’Union européenne en profitant du dumping intra-communautaire. Sur ces trois exemples comme sur des dizaines d’autres, c’est au citoyen de saisir l’opportunité née du Covid-19 pour transformer la société et réinventer ses règles de...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !