Il y a 25 ans, Paris Match retrouvait la trace de Phoolan Devi «la Reine des bandits», une légende en Inde. Humiliée, violée, torturée, elle s'était vengée les armes à la main. Avec.

Il y a 25 ans, Paris Match retrouvait la trace de Phoolan Devi «la Reine des bandits», une légende en Inde. Humiliée, violée, torturée, elle s'était vengée les armes à la main... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match.

«C'est devenu une question d'honneur. S'ils ne la tuent pas, ils perdront la face. Les princes de l'Uttar Pradesh ridiculisés par une moins que rien, une intouchable... Vous imaginez cela?» Quand Match rencontre Phoolan Devi en 1994, «la Reine des Bandits» vient de passer onze années en prison, mais la condamnation à mort prononcée par ses ennemis est toujours en suspens. En 1981, à la tête de ses «dacoïts», sa bande de brigands, elle a mené un raid sur le village de Behmai et assassiné 22 hommes d’une caste supérieure, 22 de ses tourmenteurs et les complices du meurtre de son compagnon. Elle avait alors 18 ans seulement.

Son histoire commence par une somme invraisemblable de souffrances. Mariée de force à 11 ans avec un cousin le double de son âge, elle est battue et violée, réduite en esclavage pour les tâches domestiques et dort dans l’étable. Dans l’épreuve, elle va se forger un caractère en acier trempé. A force de chercher à s'enfuir, l’épouse insoumise est rendue à ses parents, et accusée de vol par son époux. Phoolan est jetée en prison, violée et battue à nouveau, avant d'être libérée avec un «avertissement». Pour éviter le déshonneur, elle est renvoyé...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France