Ce troisième projet de loi de finances rectificative prévoit environ 45 milliards d'euros supplémentaires, en soutien au tourisme, à l'automobile ou l'aéronautique. 
Coronavirus : l'Assemblée nationale vote un troisième budget d'urgence pour faire face à la crise

L'Assemblée nationale a adopté un troisième budget d'urgence face à la "crise inédite" du coronavirus, jeudi 9 juillet dans la soirée, avec un débat sur les contreparties écologiques aux aides publiques octroyées aux entreprises.

Ce troisième projet de loi de finances rectificative prévoit environ 45 milliards d'euros supplémentaires pour secourir le tourisme, l'automobile ou l'aéronautique. Adopté en première lecture avec les voix de la majorité et celles de LR, il doit maintenant être examiné par le Sénat.

Au total, le gouvernement revendique depuis le début de la crise un soutien de "460 milliards d'euros", en intégrant les prêts ou les simples garanties de l'Etat. C'est un "vaste filet de sécurité, représentant plus de 20% de notre richesse nationale", a fait valoir le rapporteur du budget, Laurent Saint-Martin (LREM).

Au moins "800 000 suppressions d'emplois" en 2020

Examiné depuis le 29 juin par les députés – avec une interruption pour cause de nouveau gouvernement –, ce projet de loi table sur une récession historique de 11% du produit intérieur brut (PIB) en 2020, un déficit qui se creuse encore (11,5% au terme des débats) et une dette...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !