Trois milliards d'êtres humains sont confinés chez eux, soit la moitié de la population mondiale. Mais en Europe, l'Espagne et l'Italie voient leur nombre de contaminations commencer à baisser, malgré un bilan humain toujours extrêmement lourd.
Coronavirus : la moitié de la planète en confinement

Au 20e jour de confinement, les Italiens sont les plus disciplinés après trois semaines à devoir rester chez eux. Réconfortés par des chiffres qui semblent montrer l'efficacité de la mesure. Même tendance en Espagne avec une hausse des contaminations détectées hier. L'inquiétude vient également d'Afrique. Relativement épargné jusqu'à présent, le continent appréhende l'arrivée inévitable du virus dans des pays où les systèmes de santé seront rapidement dépassés.Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 29/03/2020 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 29 mars 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en région ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !