Plusieurs personnes ont été arrêtées samedi, à Blankenberge, après des heurts entre vacanciers sur la plage. La commune a décidé d'interdire le tourisme d'une journée, comme à Knokke-Heist où de multiples incidents se sont produits.
Coronavirus : en Belgique, plusieurs stations du littoral interdisent le tourisme d'un jour après des bagarres sur la plage

Coup de chaud sur les plages belges. Plusieurs villes et stations balnéaires flamandes sur le littoral de la Belgique ont annoncé, dimanche 9 août, l'interdiction des "touristes d'une journée" pendant la vague de chaleur après des incidents causés par le non-respect des mesures contre la pandémie de Covid-19. Les communes de Knokke-Heist et de Blankenberge ont pris cette décision pour "garantir la sécurité publique", ont indiqué leurs édiles.

Les Belges se sont rués sur la côte samedi, à la recherche de fraîcheur tandis que les températures dépassaient les 35 °C. Plusieurs personnes ont été interpellées à Blankenberge après des affrontements entre des groupes de vacanciers sur la plage. Un groupe de jeunes a été sommé de quitter la plage après avoir refusé de respecter les mesures de sécurité imposées contre la pandémie. Une bagarre a éclaté entre vacanciers et a tourné à l'émeute avec l'intervention de la police.

Donc, bagarre à Blankenberge quoi pic.twitter.com/bOy0vLSBoi

— Fousskov (@Fousskov) August 8, 2020

Sur des images filmées par des témoins et diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir des parasols jetés par des jeunes...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !