L'AMF et l'ACPR, qui régulent respectivement la bourse et le secteur de la banque et de l'assurance, estiment que l'épidémie et la crise économique sont un terreau favorable aux escroqueries.
Coronavirus : attention aux risques d'arnaques, préviennent les autorités financières

L'épidémie de coronavirus, une aubaine pour les escrocs ? Le régulateur de la Bourse (AMF) et celui du secteur de la banque et de l'assurance (ACPR) ont mis en garde, jeudi 26 mars, contre les risques d'escroqueries dans le contexte de la pandémie et du repli des marchés financiers. "Ces offres frauduleuses sont susceptibles de prendre diverses formes", avertissent l'Autorité des marchés financiers et l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution dans un communiqué commun.

Epidémie de coronavirus : les dernières informations dans notre direct

"Par exemple, des propositions de placements présentés comme une valeur refuge au travers de biens tangibles (tels que l'or, les métaux précieux, les grands crus ou whiskys, etc.)" ou "de faux produits bancaires ou d'assurance cumulant des caractéristiques très attractives (rendement élevé et absence de risque, rapidité de souscription et absence de vérification du profil de l'emprunteur, etc.)", détaillent-ils.

Appels frauduleux et publicité sur Internet

Ces arnaques se déploient également sous la forme d'"appels frauduleux aux dons ou encore d'investissements dans des entreprises, cotées en Bourse ou non,...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !