L'épidémie de pneumonie virale s'est accélérée lundi à travers le globe, l'OMS évoquant un risque de "pandémie". L'épidémie de pneumonie virale s'est accélérée lundi à travers le..
Coronavirus: alors que la contamination s'accélère, l'OMS craint une "pandémie" mondiale

L'épidémie de pneumonie virale s'est accélérée lundi à travers le globe, l'OMS évoquant un risque de "pandémie".

L'épidémie de pneumonie virale s'est accélérée lundi à travers le globe, l'OMS évoquant un risque de "pandémie", sur fond de dégringolade des marchés financiers inquiets pour l'économie mondiale. "Nous devons nous concentrer sur l'endiguement (de l'épidémie de nouveau coronavirus, ndlr), tout en faisant tout notre possible pour nous préparer à une éventuelle pandémie", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. L'OMS a notamment jugé "très préoccupante (...) l'augmentation soudaine" de nouveaux cas en Italie, en Corée du Sud et en Iran. Elle a cependant observé un déclin en Chine, pays d'origine de la maladie, depuis début février.

En Europe, l'Italie, qui compte désormais sept morts, est devenue le premier pays du continent à mettre en place un cordon sanitaire autour d'une dizaine de villes du Nord. Deux mois après l'apparition du nouveau coronavirus, cinq pays ont annoncé de premiers cas de contamination: Afghanistan, Bahrein, Koweit, Irak et Oman. Bahrein a suspendu les vols en provenance de deux aéroports émiratis, et Oman ses liaisons aériennes avec l'Iran. La Corée du Sud et l'Iran se retrouvent en première ligne, avec le plus grand nombre respectivement de cas de contamination et de décès en dehors de la Chine.

A lire :Coronavirus : psychose à...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !