Un avion de ligne ukrainien s'est écrasé mercredi, à proximité de Téhéran, dans un climat particulièrement tendu entre les Américains et les Iraniens
Boeing ukrainien: Etats-Unis et Canada jugent crédible un tir de missile accidentel iranien

Le drame est à première vue décorrélé des tensions qui règnent entre les Etats-Unis et l’Iran, depuis l’assassinat du général Qassem Soleimani à Bagdad. Mais rapidement, la piste non-accidentelle se fait un chemin. Donald Trump dégaine le premier. Selon lui, l’avion de ligne ukrainien qui s’est écrasé mercredi près de Téhéran, tuant les 176 personnes à son bord, a probablement été abattu par un ou plusieurs missiles iraniens. « Quelqu’un a pu commettre une erreur », a déclaré le président américain, qui a ajouté nourrir des « soupçons ».

Les Américains disent se fonder sur des images satellite montrant des taches de chaleur caractéristiques de deux missiles sol-air qui auraient été tirés deux minutes après le décollage du Boeing 737 d’Ukraine Airlines de l’aéroport Imam-Khomeini.

Enquête. Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, leur emboite le pas. Il avance l’hypothèse d’un missile sol-air, dont le tir a pu être effectué de façon « involontaire ». De nombreux ressortissants canadiens figuraient parmi les passagers de l’avion. Le Canada demande une enquête internationale « complète » et « approfondie...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !