Le passage éclair dans le pays du célèbre guitariste dans les années 60 reste un mystère et alimente les rumeurs les plus folles.
Au Maroc, la légende de Jimi Hendrix bien entretenue dans un village, 50 ans après sa mort

A l'été 1969, Jimi Hendrix fit un bref séjour à Essaouira, une cité fortifiée très touristique au sud du Maroc. De ce voyage, il ne reste pas d'image ni de bande son, mais d'innombrables mythes qui nourrissent la légende de l'icône du rock. Dans le village de Diabat, situé à cinq kilomètres de la ville, c ertains assurent l'avoir croisé, d'autres disent lui avoir parlé... Cinquante ans après la mort du musicien américain, le petit village de Diabat vibre au diapason du guitariste légendaire.

"Il portait sa guitare sur le dos"

Avec son Café Jimi et son auberge Hendrix, Diabat a des airs de sanctuaire, mi-rock mi-flower power. A coups de tags et de portraits hauts en couleurs, on y célèbre le passage "historique" du guitar hero, peu avant sa participation au festival de Woodstock. C'était il y a plus de cinquante ans. Et pourtant, presque tout le monde ici se souvient bien du "jeune artiste" à la guitare, disparu tragiquement à l’âge de 27 ans à Londres.

Il a rendu visite à des amis qui séjournaient dans le village. C'est la dernière fois qu'on l'a vu. On dit qu'il est mort mais Dieu seul sait

Mohamed Boulala, 60 ans, habitant du village de Diabat

à l'AFP

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !