Le président du conseil départemental de l'Aisne, Nicolas Fricoteaux, a expliqué, mardi sur franceinfo, pourquoi avoir adopté une proposition pour que les bénéficiaires du RSA consacrent 35 heures par semaine à leur réinsertion.

Le conseil départemental de l'Aisne a adopté, lundi 24 juin, une proposition pour que les bénéficiaires du RSA consacrent 35 heures par semaine à leur réinsertion. Le président sans-étiquette du conseil Nicolas Fricoteaux a expliqué, mardi sur franceinfo, les motivations derrière cette décision.

franceinfo : De quoi s'agit-il exactement ?

Nicolas Fricoteaux : Il s'agit de proposer aux bénéficiaires du RSA, en tout cas celles et ceux qui pourront, d'avoir un parcours d'activités renforcé, un parcours qui corresponde à leurs besoins, qui corresponde individuellement à ce qui peut être mis en œuvre pour favoriser leur retour à l'emploi et en tout cas favoriser de manière générale l'insertion dans la société. Cela peut aller jusqu'à 35 heures par semaine parce qu'il me semble que le référentiel du temps de travail devrait être aussi celui de l'insertion. C'est donc à moduler bien sûr en fonction des cas et des difficultés notamment de santé, familiales, et des difficultés diverses.

Pourquoi cela mettra-t-il fin aux polémiques sur l'assistanat, selon vous ?

Parce que c'est ce qu'on entend un peu à droite et à gauche. On nous dit constamment : "Il...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage