L'enquête révèle que 45 % des noyades accidentelles sont survenues en mer, dont 35 % concernent les plus de 65 ans.
564 noyades accidentelles comptabilisées en France depuis le 1er juin, un chiffre stable par rapport à 2018

564 noyades accidentelles sont survenues en France depuis le 1er juin, dont 131, soit près d'un quart (23 %), ont été suivies de décès, révèlent les résultats de l'enquête menée par Santé publique France publiés vendredi 30 juillet. Ces chiffres, recensés entre le 1er juin et le 25 juillet, restent relativement stable par rapport à la dernière enquête de Santé publique France en 2018. 568 noyades accidentelles étaient dénombrées. 126 étaient suivies de décès.

L'enquête révèle que 45 % des noyades accidentelles sont survenues en mer, dont 35 % concernent les plus de 65 ans. Plus d'un quart de ces noyades (27 %) ont eu lieu dans un cours d'eau ou sur un plan d'eau. Et un quart (26 %) se sont produites en piscine, dont les deux tiers (63 %) ont touché des enfants de moins de 6 ans.

Une hausse des noyades au moment du déconfinement

Le nombre de noyades accidentelles est variable selon les périodes. Sur la première quinzaine de juin, elles sont survenues dans un contexte de levée des mesures de restriction déployées pour la gestion de l’épidémie de Covid-19, note le communiqué. Un nombre moins important de noyades accidentelles a été enregistré...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >