Depuis plusieurs mois déjà, le gouvernement sollicite fortement les retraités. Tous ces efforts sont supposés profiter aux salariés et aux entreprises…
Adobe Stock

Sacrifices financiers des retraités : est-ce que cela en valait vraiment la peine ?

Hausse de la CSG, gel partiel des pensions de retraités… Sous la présidence d’Emmanuel Macron, les retraités sont régulièrement mis à contribution. Ils sont d’ailleurs nombreux à avoir fait savoir leur mécontentement. "L’effort demandé aux retraités n’est pas négligeable. Le gouvernement mène un rééquilibrage des solidarités intergénérationnelles intrinsèquement défavorables aux retraités", explique Philippe Crevel, économiste et directeur du Cercle de L'Épargne. "Forcément, l’impression d’être la vache à lait du gouvernement est compréhensible, mais il faut savoir raison garder", poursuit-il.

En pratique les efforts fournis par les retraités ont profité aux salariés : en janvier 2018, ils ont bénéficié d’une augmentation de leur salaire net, conséquence de la hausse de la CSG, rappelle Challenges. D’une façon générale, les revenus des cadres ont progressé de 2,5% en moyenne cette année. Les autres travailleurs ont connu une hausse de 2,2% en moyenne. Est-ce à dire que cela en valait la peine ? Pas forcément.

"Il est encore trop tôt pour dire si l’effort fourni par 16 millions de retraités aboutira sur un résultat probant. Le ralentissement de la croissance économique actuel ne constitue pas non plus une gageure d’échec. Avant 3 ans il est donc difficile si cet effort demandé au retraité en valait la peine", juge Philippe Crevel.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.