S'il existe un âge légal de départ à la retraite (62 ans), les choses ne sont pas si simples. En réalité, l'âge de la retraite peut varier selon plusieurs facteurs, tout comme le taux des pensions reversées. Voici quelques éléments pour y voir clair.
iStock

Légalement, l’âge du départ à la retraite est fixé à 62 ans… mais

Publicité

Depuis 2010, l’âge de la retraite est fixé à 62 ans. Cela concerne les personnes nées à partir de 1955. Pour les personnes nées entre 1951 et 1954, le départ à la retraite peut se faire plus tôt, selon une courbe progressive (60 ans pour quelqu’un né avant le 1er juillet 1951 et 61 ans et 7 mois pour les natifs de 1954). Il faut néanmoins souligner un point, c’est que pour avoir droit à une retraite à taux plein (50 %), il faut avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Un nombre variable selon l’âge, allant de 160 pour les personnes nées avant 1949, à 172 pour celles nées après 1973.

Publicité

Age de la retraite, de multiples possibilités

Quel que soit le nombre de trimestres au cours desquels vous avez cotisé, à partir de 67 ans, vous pouvez prétendre à un départ à la retraite en bénéficiant d’un taux plein. Il est également possible de ne pas avoir de décote sur ce taux, par le biais de dispositifs de retraite anticipée. C’est notamment valable pour les personnes ayant commencé très tôt leur carrière, les travailleurs handicapés ou certains agents de la fonction publique dont l’activité est soumise à un risque particulier. Dans le secteur privé, certains métiers jugés pénibles permettent également d’anticiper l'âge de la retraite. Enfin, sachez que si vous voulez continuer à travailler, un employeur ne peut pas vous forcer à un départ à la retraite avant 70 ans.