Les conditions du minimum vieillesse ont été revues. Une chance pour les retraités ? Ce qu'il faut retenir.
Quel est le niveau du minimum vieillesse en 2021 ?Istock

Comme c'est le cas chaque année, les conditions d'accès au minimum vieillesse ont évolué. Son montant aussi a été revu, de sorte à mieux correspondre aux réalités attendues en 2021. Sans grande surprise, le minimum contributif a également eu droit a un traitement comparable, indique Capital. Ces deux dispositifs, rappellent nos confrères, visent à assurer un niveau de vie décent aux retraités qui, en théorie et compte tenu du mode de calcul du montant des pensions, n'auraient pu y prétendre. Cependant, tous deux n'agissent pas exactement sur les mêmes mécanismes pour y parvenir.

Le minimum vieillesse, qui correspond en réalité à l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), est versées à toutes celles et ceux dont la pension de retraite ou de réversion est faible... à conditions qu'ils habitent en France métropolitaine ou en Outre-Mer. Il faut aussi être âgé d'au moins 65 ans et ne pas excéder certains plafonds de ressources. Un individu seul ne doit pas gagner plus de 10 881,75 euros par an ; soit 906,81 euros par mois. Pour un couple marié, le palier est plus important : en 2021, il est possible de toucher jusqu'à 16 893,94 euros par an (1 407,82 euros par mois) et de continuer à percevoir le minimum vieillesse.

A noter : certaines conditions d'accès changent selon le handicap. Ainsi, un ou une assurée inapte au travail ou souffrant de handicap atteints d'une incapacité permanente d'au moins 50% peut prétendre à l'Aspa dès 62 ans.

Allocation de solidarité aux personnes âgées : combien pourriez-vous toucher ?

Le montant perçu grâce à l'Aspa est toujours sujet à variation, puisqu'il s'agit d'une allocation différentielle. Elle vise donc à permettre aux retraités concernés de porter leurs revenus au niveau minimum toléré.

La somme versée, dépend donc des ressources dont jouit déjà l'individu qui en fait la demande. Et Capital de prendre l’exemple d'un allocataire percevant 750 mensuels : s'il décidait de faire valoir son cas auprès de l'assurance retraite pour toucher l'Aspa, il pourrait gagner jusqu'à 156,81 euros chaque mois.

Attention, cela n'a rien d'automatique... contrairement au minimum contributif.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.