Dans un récent rapport, un député s'inquiète des fraudes à la retraite. Certains retraités font parfois preuve de peu de respect pour les règles qu'ils n'hésitent pas à contourner.
Retraite : les arnaques qui commencent à agacer le parlementIllustrationIstock

Les retraités constituent régulièrement un type de cible privilégiée par les escrocs. Pour les duper, certains n'hésitent pas à se faire passer pour des agents de police ou des employés de banque. Pourtant, il arrive aussi qu'ils ne soient pas les proies naïves que certains malfrats semblent penser qu'ils sont. Parfois, s'inquiète le député Les Républicains Patrick Hetzel, ils sont aussi les arnaqueurs.

C'est en tout cas ce que pointe du doigt un récent rapport parlementaire, dévoilé par Capital, dont il a présidé la rédaction. Avec les autres parlementaires qui l'ont épaulé, Patrick Hetzel s'est donc concentré sur tous les types de fraude aux prestation sociales et a identifié certains profils d'escroc récurrents. Les arnaques à la retraite constituent d'ailleurs un véritable problème estime-t-il.

Certes, rappelle Capital, la branche vieillesse de l'Assurance maladie n'est pas la plus sujette aux fraudes. Cela ne signifie pas qu'il n'existe pourtant aucune arnaque en la matière.

Arnaques aux retraites : de quoi le rapport parle, exactement ?

Mais, quand ils se tournent vers la fraude, quelles sont les stratégies des retraités ? Apparemment, il est rare qu'ils se concentrent sur le versement des pensions de retraite. "Il faut plutôt regarder du côté des minima sociaux", expliquent nos confrères, non sans citer l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), qui correspondait autrefois au minimum vieillesse. La plupart du temps, les anciens mentent donc sur les ressources dont ils disposent pour pouvoir profiter d'une indem,nité de plus. Ils n'hésitent pas non plus à contourner l'obligation de résidence sur le territoire national, toujours à l'aide de mensonges.

"Les risques associés aux prestations servies sur la base de conditions de ressources ou de résidence sur le territoire nationale concentrent les deux tiers des fraudes de la branche retraite", précise d'ailleurs le rapport.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.