Il y a quelques mois, le président américain humiliait Emmanuel Macron via un tweet. Ces derniers jours, les homologues se sont montrés très proches, allant jusqu'à vanter leur surprenante relation.
AFP

Trump et Macron : liens amicaux et remerciements

Ce mardi, Emmanuel Macron et Donald Trump étaient ensembles. Les deux présidents sont venus célébrer le 75ème anniversaire du débarquement allié qui a eu lieu sur les plages de Normandie le 6 juin 1944. Après s’être rendus au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Calvados), ils se sont retrouvés à la préfecture de Caen où, avant de passer à table, ils se sont prêtés à l’exercice de la conférence de presse. Devant les caméras, les deux chefs d’états se sont montrés plus complices que jamais. Emmanuel Macron a notamment parlé d’un lien "irréfragable", comme le relai LCI.

"Nous faisons beaucoup ensemble. Il y a une relation entre vous et moi, entre la France et les Etats-Unis qui a été exceptionnelle", a déclaré le président des Etats-Unis. Donald Trump s’est ensuite félicité qu’un tel lien existe entre les deux nations. "Je ne crois pas qu’une relation ait été aussi excellente", a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité

"Il y a des cas où nous avons fait du bon travail et la relation a été bonne, dans d’autres cas cela n’a pas été aussi bien", a poursuivi l’homologue d’Emmanuel Macron. Par ailleurs, les deux présidents se sont successivement remerciés l’un et l’autre pour cette collaboration.

Trump et Macron : comment s’est déroulé leur journée ?

Jeudi matin, Donald Trump et Emmanuel Macron sont arrivés au cimetière de Colleville-sur-Mer. Accueillis par l’hymne nationale française puis l'américaine, ils étaient accompagnés des premières dames Brigitte Macron et Melania Trump. Chacun à leur tour, les chefs d’états ont tenu un discours en présence de vétérans américains. Ces derniers, cinq hommes, ont d’ailleurs reçu la légion d’honneur. 

L’on retiendra du discours d’Emmanuel Macron cette phrase, semblable à une pique :

Publicité
"L'Amérique, président Trump, n'est jamais aussi grande que quand elle se bat pour la liberté des autres, quand elle se montre fidèle aux valeurs universelles que défendaient ses pères fondateurs".

A la préfecture de Caen, le duo politique auraient évoqué divers sujets tels que le Moyen-Orient et plus précisément l’Iran, indique Le Parisien. Les deux dirigeants auraient un objectif commun à ce propos : empêcher le régime de Mollahs de s’équiper de l’arme nucléaire.

Vidéo : Le jour où Brigitte Macron fait un faux-pas face à Melania Trump