Ségolène Royal a été nommée ambassadrice des pôles par Emmanuel Macron. Depuis la publication d'une récente enquête pointant du doigt son inactivité dans le cadre de cette fonction, de nombreux internautes lui reprochent d'être grassement payée à ne rien faire.

Ségolène Royal victime d'une fake news ? Cette femme politique, ministre de l'Ecologie sous les mandats de François Mitterrand et de François Hollande et candidate à l'élection présidentielle de 2007, déchaîne les passions sur les réseaux sociaux. En cause ? La prétendue rémunération qu'elle toucherait depuis deux ans, déjà.

En septembre 2017, suite à l'élection d'Emmanuel Macron, elle est nommée ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique. Sa mission aurait donc du l'amener à travailler au Conseil de l'Arctique.

Le Conseil de l’Arctique est une instance de coopération entre les états ayant des territoires dans l’Arctique et des représentants des populations autochtones. La France y est représentée en tant que membre observateur.

Ségolène Royal ambassadrice des pôles : elle ne perçoit aucun salaire

Invitée sur le plateau d'On n'est pas couché le 14 septembre 2019, elle attire l'attention sur sa mission : "Que dit la France ? Qu’est-ce que je dis au nom de la France dans ces instances, et notamment dans ce qu’on appelle le Conseil de l’Arctique ? C’est d’attirer l’attention sur les conséquences du dérèglement climatique".

Or, selon BFMTV, Ségolène Royal ne s'est rendue à aucune décision du conseil de l'Arctique depuis sa prise de fonction.

Ségolène Royal serait-elle payée à ne rien faire ? Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui s'indignent et dénoncent une gabegie financière. Cependant, Libération révèle que la femme politique ne percevrait aucune rémunération officielle pour cette fonction. Une information basée, entre autres, sur la réponse du ministère des Affaires étrangères, qui expliquait que "comme son prédécesseur, Mme Royal ne percevra pas de rémunération" pour sa mission.

Leur rubrique Checknews confirme néanmoins que l'ambassadrice des pôles n'a jamais mis les pieds au conseil de l'Arctique. La France a néanmoins été représentée à chaque réunion de cet organe. Ségolène Royal n'est donc pas payée à ne rien faire.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.