C'en est fini pour les aspirations présidentielles d'Alain Juppé, éliminé dimanche au second tour de la primaire de la droite et du centre. Le maire de Bordeaux n'en est pourtant pas à sa première défaite : à vrai dire, sa carrière est jonchée de déceptions. Retour sur les plus marquantes.
© AFPAFP

2016 : la primaire de la droite et du centre

Donné favori pendant toute la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé a reçu une claque au premier tour. Il était déjà donné perdant devant François Fillon, revenu de loin.

Le coup de grâce est venu dimanche. Battu avec un score de 33,5%, il s’est incliné et a dû dire adieu à L’Élysée. Il a souhaité "bonne chance à la France" et a déclaré qu’il allait désormais "(s)e consacrer pleinement à (s)a tâche de maire de Bordeaux".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.