On le dit sur la sellette et des rumeurs veulent qu'il quitte ses fonctions dès le mois de juillet. Qui pourrait remplacer Edouard Philippe à Matignon ? Allié de la première heure d'Emmanuel Macron, François Bayrou serait désormais "incontournable".
François Bayrou sera-t-il le remplaçant d’Edouard Philippe ?AFP

Bientôt du changement à Matignon ? Les tensions entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron sont visibles depuis plusieurs semaines et la crise sanitaire liée au Covid-19 n’a rien arrangé. Après trois ans à Matignon, le Premier ministre serait sur la sellette et pourrait même être remplacé dès le mois de juillet. C’est en tout cas ce qu’a expliqué au Point un proche du chef de l’État, affirmant que "le président est décidé à se séparer d’Edouard Philippe. Et ça se passera très bien". Selon cette source, Emmanuel Macron "vise la première quinzaine de juillet, de façon à avoir son nouveau Premier ministre à ses côtés pour la tribune du 14 juillet, avant un grand discours au Congrès". Qui pourrait bien succéder à Edouard Philippe à Matignon ?

Edouard Philippe : ce que change la situation à l’Assemblée

Les cartes n’ont pas encore été battues et plusieurs noms circulent, notamment celui de Bruno Le Maire, actuel ministre de L'Économie. Emmanuel Macron choisira-t-il une nouvelle fois un ancien membre des Républicains comme chef de gouvernement ? Il pourrait au contraire se tourner vers un de ses alliés de la première heure, le Modem. Plus particulièrement vers son président, François Bayrou. Le maire de Pau a fait partie du premier gouvernement d’Edouard Philippe, en tant que garde des Sceaux, en 2017. Il pourrait faire son retour au gouvernement dans les prochaines semaines, favorisé par… La défection de certains députés LREM.

Mardi 19 mai, plusieurs députés, dont Matthieu Orphelin et Cédric Villani, ont officiellement quitté la majorité présidentielle et lancé leur groupe baptisé "Écologie Démocratie Solidarité". Si LREM s’est habituée à perdre quelques-unes de ses ouailles, cette fois-ci, le groupe a aussi dit adieu sa majorité absolue dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Pour la suite de son quinquennat, Emmanuel Macron va donc devoir s’appuyer plus que jamais sur le Modem et flatter François Bayrou. Edouard Philippe doit-il craindre le maire de Pau ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.