Pour la deuxième année consécutive depuis le début de son mandat, le président ne réveillonne pas en France. Emmanuel Macron a, en effet, d'autres projets…

Emmanuel Macron : il a déjà fêté Noël… Au Tchad !

Comme l’année passée, le chef de l’Etat a décidé de fêter Noël loin de la France. Emmanuel Macron s’est en effet rendu au camp Kossei, (N’Djamena, Tchad) dans le Sahel pour réveillonner quelques jours avant l’heure. Le 22 décembre il a donc retrouvé les femmes et les hommes engagés dans la lutte contre le terrorisme à travers l’opération "Barkhane" qui a débuté 2014, pour partager un repas particulièrement festif avec une poignée d’entre eux. Au menu ? Pâté en croûte de veau et foie gras, volailles des Landes et gratin dauphinois, mais aussi de nombreux fromages en provenance de l’Hexagone, agrémentés de macarons au chocolat et de mandarine tout droit venues de Corse.

Emmanuel Macron a dîné avec 1 200 militaires, pour 4 500 mobilisés à N’Djamena, rapporte Le Figaro. D’après le journaliste Jean-Baptiste Marteau, qui travaille pour France 2, ces derniers étaient d’ailleurs "plutôt honorés de recevoir le président de la République autour d’un repas de Noël qui s’annonce d’ailleurs grandiose".

Publicité
Publicité

Une opération séduction pour reconquérir des troupes avec qui les relations n’ont pas toujours été les plus simples ? Oui, mais pas seulement. Le chef de l’Etat a en effet profité de cette visite pour rendre hommage aux soldates et aux soldats, souligne Le Figaro. "Partout où nous combattons le terrorisme, nous protégeons les nôtres", a jugé Emmanuel Macron, non sans rappeler aux militaires que "les français comptent sur [eux]". Il s’est ensuite félicité du succès des opérations et a parlé des blessés, assurant que leur image ne le quitte jamais.

Mais il a aussi fait référence à la récente démission du chef du Pentagone, rappelant le rôle des alliés dans un tel conflit. Un message à l’attention de Donald Trump, qui a signé l’ordre de retrait des troupes américaines en Syrie.

Emmanuel Macron : des vacances au ski programmées pour la suite des vacances de Noël ?

Emmanuel Macron souhaitait enchaîner avec un départ au ski, idéalement dans les Hautes-Pyrénées avec son épouse, comme l’année passée. Toutefois, rapporte Le Parisien (édition papier), son entourage l’en aurait "fortement dissuadé". En cause ? La crise des "gilets jaunes", dont la bonne gestion serait jugée incompatible avec un second réveillon passé à skier. "Il y a encore des gens sur les ronds-points, la crise n’est pas achevée. Alors voir le président en train de faire du ski pendant ce temps-là, ce n’est peut-être pas le meilleur message à adresser en ce moment", assure un de ses conseillers. 

Si la destination du président pour le réveillon est encore inconnue, on sait toutefois que son épouse et lui ne séjourneront ni à Brégançon – trop froid en hiver – ni à la résidence du Touquet, indique Closer.

Vidéo : Brigitte Macron : cette folle rumeur qui inquiète beaucoup