Emmanuel Macron isolé ? Certains proches le déplorent. Pourtant, le président de la République ne se fait pas prier pour échanger via une adresse mail personnelle.
AFP

Emmanuel Macron utilise aussi un email personnel et privé

Si aux Etats-Unis Hillary Clinton a dû affronter le scandale pour avoir utilisé sa boîte mail privée alors qu’elle était au département d’Etat, en France il semble qu’on ne sourcille guère face à une telle pratique. Pour cause, même Emmanuel Macron y souscrirait.

C’est en substance ce que révèle un article du Monde paru ce mardi et qui interroge "l’épreuve de l’isolement" du président de la République. S’est-il enfermé ? Aurait-il tendance à ne consulter que ses conseillers ? Non assurent des proches. Gage de son ouverture aux autres, selon le quotidien du soir, en plus d’utiliser Telegram de préférence la nuit, "le chef de l’Etat échangerait aussi beaucoup par le biais de son adresse Gmail personnelle, dont il est le seul à détenir les codes d’accès".  Et certainement Google.

Contacté, le palais de l'Elysée précise que cette adresse n'est utilisée que dans un cadre privé.

Adresse personnelle d’Emmanuel Macron : à quoi cela lui sert-il ?

Pourquoi Emmanuel Macron utilise-t-il cette adresse e-mail non sécurisée ? Il s’avère, relate toujours le quotidien, que "lorsqu’il était ministre, il avait l’habitude de la donner à la cantonade, au gré de ses rencontres. Depuis, il n’en a pas changé".

Cette adresse e-mail servirait notamment pour prendre le pouls. "Il a des correspondances suivies avec beaucoup de monde. De temps à autre, il fait suivre des messages à des conseillers, pour les alerter sur un sujet ou obtenir une réponse", fait savoir l’Elysée.

Une propension à communiquer en direct qui peut parfois court-circuiter et agacer, confie ailleurs "un membre du premier cercle".

Vidéo : Emmanuel et Brigitte Macron une photo polémique à l'hôpital

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.