Le président de la République ne s'est pas encore porté candidat à sa propre succession. Cela ne l'empêche pas de multiplier les appels du pied à l'égard de certaines populations… Dès lors, faut-il attendre des cadeaux ?
Election présidentielle : ce que Macron compte faire pour vousAFP
Sommaire

Les retraités auront-ils droit à un dernier cadeau avant l’élection présidentielle de 2022 ? Emmanuel Macron doit en tout cas prendre la parole ce mardi 9 novembre 2021 pour détailler un ensemble de nouvelles mesures sanitaires, relatives à la dégradation de la situation épidémiologique en France, mais pas que. Il pourrait aussi parler, soutient le quotidien La Dépêche sur son site, de la réforme des retraites. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a fait savoir que le sujet serait amené sur la table. La situation économique étant meilleure que celle observée en septembre dernier, l’exécutif pourrait être tenté de revenir sur ses engagements…

Pour autant, Emmanuel Macron n’a pas que les retraités en tête. En témoignent ses multiples plans de protection à l’attention des chômeurs ou des indépendants par exemple. Les premiers, a récemment fait savoir le gouvernement, auront droit à un important coup de pouce financier, chiffré à 1 000 euros par personne éligible. L’annonce, survenue le 7 octobre 2021, a été suivie d’un décret paru au Journal officiel (édition du 30 octobre) pour détailler les modalités de ce versement exceptionnel, informe Midi Libre sur son site.

A quelles aides les chômeurs auront-ils droit avant l’élection présidentielle ?

Dans le détail, poursuivent nos confrères, cette aide pécuniaire ne sera octroyée qu’à certains demandeurs d’emploi, en recherche de longue durée et "engagés dans une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par une entreprise auprès de Pôle emploi". 

Plus précisément, la formation doit débuter  entre le 1er novembre 2021 et le 3 décembre 2022 pour demeurer éligible. Après quoi, il revient au Pôle emploi de verser l’aide, en deux fois : d'abord "au plus tard un mois après l’entrée en formation" puis, ensuite, à l’issue de la procédure.

Des réformes qui interviennent, rappelons-le, après la transformation du système d’assurance chômage… jugée dangereuse pour les travailleurs précaires, indique Alternatives-Economiques.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.