La droite républicaine vient de publier son programme pour 2022. Certains éléments sont très familiers, d'autres en revanche ont de quoi surprendre. Explications.
CSG, TVA, dépenses publiques... Ce que la droite vous réserve pour 2022Istock
Sommaire

Ils sont prêts à se lancer dans la bataille.  A quinze mois de l'élection présidentielle de 2022, Les Républicains (LR) ont décidé de présenter leur nouveau programme politique et économique, rapporte Le Point. L'hebdomadaire, qui en publie les grandes lignes en exclusivité, a pu consulter le document publié le 8 décembre dernier. Et l'Institut Montaigne de souligner quelques-unes des mesures les plus surprenantes…

Dans le détail, Les Républicains entendent donc multiplier les cadeaux à l'attention des Françaises et des Français. Ils prévoient donc l'augmentation de 5% du salaire net de 90% des employé(e)s en divisant par deux le taux de la CSG sur les revenus du travail, ce qu'ils chiffrent à 25 milliards d'euros. De quoi faire gagner, aux 90% des actifs concernés, d'importantes sommes d'argent. Pas moins de 180 euros net pour toutes celles et tous ceux dont le salaire brut est de 2 000 euros, affirme Le Point.

Les Républicains n'oublient pas non plus les retraités. Preuve en est, ils entendent supprimer, tout simplement, la hausse de la CSG décidée par Emmanuel Macron et qui grèvent leur budget depuis. Par ailleurs, ils évoquent aussi une diminution des cotisations patronales de près de 25 milliards d'euros avec dans l'idée d'améliorer la compétitivité des entreprises hexagonales. Ils souhaitent aussi, sans grande surprise, l'augmentation du temps de travail des fonctionnaires, quitte à supprimer les postes des agents devenus superflus. Enfin, le parti de droite propose aussi une baisse de la TVA pour les hôtels et les restaurants. Autant de promesses qu'il sera peut-être dur de remplir…

La droite est-elle en train de se convertir à "l'argent magique" ?

"Les Républicains se seraient-ils laissés envoûter par les charmes de l'argent magique ?", questionnent d'ailleurs nos confrères, qui soulignent combien ces propositions pourraient coûter cher à l'économie française. François Ecalle, magistrat en disponibilité de la Cour des comptes les a d'ailleurs passés en revue. Et il est sans appel… Si Les Républicains sont élus en 2022 et qu'ils appliquent ce programme, il faudra alors s'attendre à un déficit "abyssal". En tout et pour tout, le parti de droite propose en effet quelques 70 milliards d'euros de baisse des prélèvements obligatoires, tandis que les recettes ne grimperaient "que" de 28 milliards. Comprendre : un trou de 42 milliards d'euros. Dans le meilleur des cas. La droite a-t-elle perdu le sens de la rigueur budgétaire qui faisait son identité ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.