Entre le président de la République et son prédécesseur, le temps des mots doux semble terminé. Faut-il croire que l'affection touche à sa fin ?
Sommaire
Nicolas Sarkozy-Emmanuel Macron : la fin d'une si belle idylle ?AFP

Ils se sont rencontrés et ils se sont aimés. Longtemps, l'histoire entre Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron était celle d'une amitié politique et d'une affection solide, au moins en apparence. Force est de constater que cette relation profitait d'ailleurs aux deux partis : l'ancien chef de la droite apparaissait d'autant plus attractif qu'il était encore l'homme qui "murmure à l'oreille des puissants", tandis que le second pouvait compter sur les conseils du premier. Et continuer, de facto, son travail de sape de la droite de gouvernement. 

Une amitié très médiatique et aussi très politique, expliquait alors des conseillers ministériels : "Sarkozy reste le pape de la droite, le préféré des militants LR. Alors lui faire des appels du pied n'a rien d'anodin", confirmait l'un d'entre eux. Ce qui n'empêchait pas les proches d'Edouard Philippe, encore Premier ministre à l'époque, de nuancer cette proximité. "Il a bien compris comment fonctionne Sarkozy. "Si tu le vexes gratuitement, comme François Hollande, il se déchaîne contre toi. Et quand tu es président, tu n'as aucun intérêt à ce que le vieux lion se déchaîne contre toi", rappelait cependant un parlementaire issu de La République en Marche.

Dorénavant, il semblerait qu'Emmanuel Macron soit contraint de se frotter au vieux lion.

Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy, c'est fini ?

La guerre n'est peut-être pas déclarée et l'inimitié, cela va de soi, n'a rien de comparable à celle que les deux hommes d'Etat vouent à un certain François Hollande. Pour autant, informe le tabloïd people Gala, un vrai froid semble s'être installé. Explications.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.