Brigitte Macron évite la médiatisation depuis le début du mouvement des gilets jaunes, mais pas seulement. Pour des raisons de sécurité, elle a aussi transformé son quotidien.
AFP

Brigitte Macron face aux mouvements des gilets jaunes : un quotidien chamboulé

Brigitte Macron a dû, elle aussi, s’adapter au mouvement des gilets jaunes. La première dame, qui est d’ailleurs régulièrement visée par des fake news et des menaces, a dans un premier temps pris du recul par rapport aux médias. Pas question de s’exposer ou de sortir une petite phrase alors que son mari est en première ligne des revendications et que sa cote de popularité est en chute libre.

Mais, comme le révèle Closer, c’est aussi pour des raisons de sécurité que Brigitte Macron a dû revoir ses habitudes. Plus question dévoile le magazine, de sortir incognito avec Nemo et ses deux collaborateurs attitrés. Il était désormais de notoriété publique que la première dame affectionne particulièrement ces échappées de l’Elysée qui lui permettait d’aller prendre la température ambiante.

Publicité
Publicité

A lire aussi : Brigitte Macron : ce classement qui ne va pas forcément lui plaire

Brigitte Macron face aux mouvements des gilets jaunes : question de décence

La vie de couple entre Emmanuel et Brigitte Macron a aussi se réorganiser. Fini certaines sorties au théâtre ou au restaurant détaille Closer. Il faut dire que le couple présidentiel, dans ce qu’il représente en termes de pouvoir et d’argent, fonctionne comme un catalyseur dans ce climat social tendu, avec, forcément, un risque de violence. Un risque pris très au sérieux par l’Elysée. Emmanuel Macron n’avait-il pas été "choqué" de l’accueil qui lui avait réservé au Puy-En-Velay, où sa voiture qui s’éloignait de la préfecture avait été huée et coursée ? 

Autant dire que l'anniversaire d'Emmanuel Macron ce 21 décembre devrait être célébré en toute discrétion...

Enfin, si Brigitte Macron "dû renoncer à bon nombre de sorties privées", c’est certes pour sa sécurité et ne pas rajouter de l’huile sur le feu de la contestation ; mais aussi assure Closer :  "une simple question de décence pour la Première dame qui ne souhaite pas savourer un spectacle tant le climat social est tendu actuellement". Comme vous l'expliquait Planet il y a peu, Brigitte Macron est "sincèrement triste de ce qui arrive"

Vidéo : Des tensions au sein du couple Macron ?