Suite à un échange tendu avec le président, Aquilino Morelle se serait emporté. Selon Le Canard Enchaîné, ce dernier était déçu par le manque de soutien que lui accordait alors François Hollande.
© AFPAFP

 © AFP

En pleine tourmente médiatique suite aux révélations de Mediapart, Auquilino Morelle a plaidé sa cause auprès du président. Ce dernier, qui a retenu les leçons du séisme de l’affaire Cahuzac, a donc invité son conseiller politique à annoncer sa démission.

Déçu par l’intransigeance dont fait preuve François Hollande à l’égard de son sort, Aquilino Morelle se serait lâché : "Tu m'abandonnes! Alors qu'il y a des chiens qui courent après moi, tu m'abandonnes. Tu es vraiment un salaud !". C’est en tout cas ce que révèle Le Canard Enchaîné dans son édition d’aujourd’hui.

Selon l’hebdomadaire satirique, François Hollande aurait chargé son Premier ministre de convaincre son ancienne plume de pendre la porte. Manuel Valls aurait alors avisé Aquilino Morelle en ces termes "Pour toi, pour tes proches, tu n'as pas d'autre solution que de te retirer. Pour te défendre, il vaut mieux que tu sortes de la tempête".

Celui qui est visé depuis hier par une enquête préliminaire s'était alors exécuté.

 En vidéo sur le même thème : Les accusations de Mediapart sur Aquilino Morelle expliquées en vidéo 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.