Recherchée par Interpol, frère disparu, tueur à gages… Les secrets troublants de Véronique Sanson© Quinet Jean-Marc/Reporters/ABACAabacapress
Véronique Sanson est une artiste accomplie qui a vendu des millions de disques durant sa carrière. Pour autant, la vie intime de la chanteuse a été ponctuée de moments troublants que ce soit dans sa vie familiale, amoureuse ou professionnelle. Voici les secrets de la star.
Sommaire

Une artiste bouleversante aux multiples secrets. La vie sentimentale de Véronique Sanson a été quelque peu mouvementée au fil de sa vie. La chanteuse est récemment revenue sur sa rupture avec Michel Berger, ainsi que sa relation avec Stephen Stills.

À l’époque , la séparation avait été compliquée pour Michel Berger. En effet, elle était partie sans le prévenir, pour rejoindre son nouvel amour. "L'attraction était trop puissante", avait-elle expliqué devant les caméras de France 2. "Il faut que je le fasse, sinon je vais mourir, je vais m'éteindre", a-t-elle confié avoir songé ce jour-là.

Pendant trois jours, Michel Berger la cherchait, inquiet, s’imaginant le pire. Il avait même contacté les commissariats ainsi que les hôpitaux, avant d’apprendre la vérité : sa compagne était partie rejoindre son amant Stephen Stills.

Véronique Sanson et Stephen Stills : une relation tumultueuse

Ce dernier est rapidement parvenu à lui faire oublier sa précédente relation. "Il était sûr de lui, a témoigné la chanteuse. Il est allé demander ma main à mon père. Pas avec des gants beurre frais mais tout juste", a ainsi confié Véronique Sanson, invitée de l'émission En Aparté sur Canal+ le lundi 6 février 2023. Le couple s'est finalement marié en 1973, mais tout n’était pas rose pour la chanteuse.

En novembre 2022, sa sœur, Violaine Sanson-Tricard, s’était confiée à Gala sur le mal-être de l’artiste pendant son mariage. "Quand j'ai vu qu'elle s'était entaillé les veines, je lui ai dit : 'Viens, on se barre !' Elle n'a pas voulu, car il y avait les Beatles, les Rolling Stones, que les parents étaient là.", s’est-elle rappelée.

En 1980,Véronique Sanson a finalement mis fin à sa relation avec Stephen Stills. "J'ai ressenti un appel du large et même si ce que j'ai fait n'a pas été fait avec la plus grande élégance, il fallait que je le fasse vraiment. Il fallait que j'y aille. J 'ai eu envie de connaître un autre continent, un autre monde, une autre manière de travailler et d'approcher la musique aussi", a-t-elle expliqué sur la chaîne cryptée Canal+, comme le note Télé-Loisirs.

Recherchée par Interpol durant son enfance

En 2020, Véronique Sanson s'était offert un joli duo avec Grand Corps Malade. Dans son disque baptisé Mesdames, le célèbre slameur originaire de Seine-Saint-Denis s’accompagne de célèbres voix féminines (Camille Lellouche, Laura Smet…) pour rendre hommage aux femmes. Une belle occasion pour les deux grands artistes d’allier leurs voix (ténébreuse pour l’un, éraillée pour l’autre) dans le titre Une sœur. "J e voulais rendre hommage à ma grande sœur Delphine, qui a toujours été là pour moi, dans l'ombre", assure Fabien Marsaud (de son vrai nom) auprès du Journal du Dimanche. "Comme je commence à bien connaître Véronique et sa relation unique avec Violaine, je lui ai proposé de partager cette chanson".

Comme elle l’explique auprès de nos confrères, Véronique Sanson a un lien particulier avec sa sœur aînée, qui endosse aussi le rôle de manageuse. "Avec Violaine, nous savions également garder le secret. Nous sommes pourtant radicalement différentes", observe-t-elle avant d’ajouter. "Elle a la tête sur les épaules alors que ma tête à moi a disparu depuis longtemps".

Une véritable sororité qui a permis à la chanteuse de 73 ans de ne pas dérailler à certains moments de sa vie. "Quand je suis née, mon père avait dit à Violaine que son rôle serait de me protéger. Il n'avait pas tort… Gamine, je faisais des conneries sans arrêt. Je fuguais au point que j'ai été recherchée par Interpol", avoue-t-elle sans détour. "Ma sœur a toujours été là, comme un ange gardien", reconnaît cette dernière, lui rendant déjà hommage en 2004 dans la chanson 5e Etage.

Ce frère aîné qu’elle n’a jamais connu

Dans ce même entretien accordé au Journal du Dimanche paru le 19 juillet 2020, Véronique Sanson s’épanche longuement sur sa vie intime. L'occasion pour elle d'évoquer son enfance avec un père qui l’a élevée comme un garçon. Une anecdote étonnante qui cache pourtant un terrible drame familial.

"À la Libération, ma mère, rescapée des camps, avait eu un garçon. Comme elle était très faible, il est mort peu de temps après sa naissance", avoue l’artiste et sœur cadette de Violaine. "Papa désespérait d'avoir un garçon. Et je suis arrivée…". Une absence que son père a essayé de combler par tous les moyens. "Il m'appelait 'le dernier des Mohicans', on jouait au foot. Avec la puberté, il s'est bien rendu compte que j'étais une fille", assure l’interprète de Chanson sur ma drôle de vie.

Un tueur à gages engagé pour assassiner son ex-mari

La vie amoureuse de Véronique Sanson a également connu ses hauts et ses bas. Après avoir quitté brutalement son compagnon Michel Berger au début des années 1970, la chanteuse décide de partir vivre aux États-Unis avec le musicien Stephen Stills.

La jeune Frenchy et l’artiste américain vivent une belle idylle, se marient en 1973 à Guilford en Angleterre et accueillent leur fils Christopher en 1974. Un incroyable rêve américain qui tourne au cauchemar : leur union tumultueuse est notamment marquée par des excès en tout genre (violence, drogue et alcool), avant qu’ils ne divorcent en 1980.

Un terrible épisode qui a marqué la chanteuse , comme en témoigne son passage dans On n’est pas couché en 2015. "C'est un polar cette histoire", balance-t-elle face à Laurent Ruquier, qui fait une révélation glaçante à son sujet. "Il vous arrive même l'idée d'engager un tueur à gages pour éliminer votre mari !" Ce à quoi la chanteuse a confirmé l’anecdote. "Ça ne coûte rien de demander. C’est pas cher, ça coûte 8 000 dollars", poursuit-elle avant d’avouer qu’elle n’a pas mené ce funeste projet à son terme.

Véronique Sanson aurait dû "mourir mille fois"

À l'occasion de la promotion de sa tournée "Hasta Luego", la chanteuse Véronique Sanson était l'invitée d'Anne-Elisabeth Lemoine dans son émission C à vous, le 12 juin 2024. Dès sa plus tendre enfance, Véronique Sanson a été confrontée à la maladie. À l'âge de 16 ans, elle a été plongée dans le coma alors qu'elle souffrait d'une méningite aiguë. Après quoi, l'artiste a fait face à plusieurs excès impliquant la drogue et l'alcool. En 2018, l'interprète de Ma révérence apprend qu'elle est atteinte d'un cancer des amygdales et doit suivre un traitement par radiothérapie.

Des évènements douloureux qui auraient pu mener au drame. "Il n’est pas question de faire une tournée d’adieu. Sauf si je meurs... Ce qui peut arriver incessamment sous peu mais je n’y crois pas", a-t-elle affirmé à l'animatrice sur France 5 et d'ajouter : "Je pense qu’il y a des gens qui sont plus gâtés par la nature que d’autres. Et moi j’aurais dû mourir mille fois, vous savez. Mais mille fois, et... Et bien pas de mort".