Après leur cruelle élimination aux portes de la finale ce mardi 20 avril, le duo catalan confie sa déception d'être parti sur un coup du sort avec une enveloppe noire. Florent avoue avoir "encore la rage" et une vraie soif de revanche sur Pékin Express.
Pékin Express 2021 : "Je ne me suis pas remis de cette défaite", confie Florent©Patrick ROBERT/M6Service de presse

C'est une vraie désillusion pour les Catalans hauts en couleurs Florent et Noël. Les deux collègues au caractère explosif ont été élminés aux portes de la finale de Pékin Expess dans l'épisode diffusé ce mardi 20 avril. Une élimination due à un coup du sort puisqu'ils ont tiré la mauvaise enveloppe noire éliminatoire. Après une demi-finale menée sur les chapeaux de roues, les deux collègues ont confié leur amère déception à Télé-Loisirs. "On savait que la victoire n’était pas loin donc on a tout donné. On n’avait plus aucune pitié pour personne. On y croyait vraiment !", explique Noël. "J'étais persuadé que Pékin Express était pour nous ! Car quand je veux quelque chose, je fais tout pour l'avoir", ajoute son binôme Florent.

Après deux premières épreuves en deuxième position sans enveloppe noire, tous les espoirs de finale étaient permis pour les Catalans. La défaite n'en a été que plus cruelle pour les deux amis. "J'ai pleuré parce que j'ai perdu à cause d'une chose bête : une enveloppe. On n'a jamais triché et on a tout donné, même si je sentais Noël fatigué vers la fin. J'ai donc été très déçu de cette élimination. Quand on est rentrés à l'hôtel, je suis resté enfermé dans la chambre pendant deux jours sans sortir. Je ne voulais voir personne", confie Florent, 35 ans. Le binôme de collègues catalans doit son échec à une erreur d'orientation et de compréhension de leur dernier chauffeur. "C'était la demi-finale de la perdition ! Le premier se trompe de route, le second n'a pas pris la bonne... Je ne regardais pas les panneaux de circulation, d'ailleurs, on a toujours fait confiance aux chauffeurs à ce niveau-là. Quand j'y pense, j'ai encore la rage !", assure Florent auprès de Télé-Loisirs.

"Pour moi, je n'ai pas fini Pékin Express, je suis prêt à repartir !"

Si Noël, 48 ans, parvient à relativiser et se dire qu'"arriver aux portes de la finale c'est beau", la défaite est plus amère pour Florent. Le Catalan a soif de revanche. "Je me levais à 3h du matin pour aller courir au bord du Bosphore pour éliminer la haine que j'avais. Je m'en voulais tellement...", se souvient-il au sujet des jours qui ont suivi son élimination. "La production m'a appelé lors de mon retour à Perpignan pour savoir si j'allais bien, mais je ne me suis toujours pas remis de cette défaite. Pour moi, je n'ai pas fini Pékin Express, je suis prêt à repartir !", conclut le candidat.

La semaine prochaine, c'est donc Rose-Marie et Cinzia et Claire et Cristophe qui s'affronteront pour une ultime bataille à Istanbul. Les chouchous du public Aurore et Jonathan, partis à la suite d'un accident, ont déjà leur favori. Ils avaient remis leurs amulettes à Claire et Christophe, compatriotes nordistes. "C'est vrai qu'en leur donnant les trois amulettes, honnêtement on aimerait qu'ils les emmènent au bout. Maintenant si c'est pas eux celui qui les emmènera il sera méritant parce que c'est une aventure pas facile. Quelque soit le binôme qui aura ces amulettes il les aura mérité", nous confiait Jonathan après son élimination. "Nous ce qu'on se dit c'est que le meilleur gagne, mais notre coeur penche dans le Nord", expliquait en effet Aurore.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.