Ces signes qui trahissent votre richesse malgré vous
Un certain nombre de vos voisins sont peut-être plus riches que vous ne le pensez. Certains signes pourraient d'ailleurs vous permettre de le deviner…

A partir de quand est-on véritablement riche ? Si la pauvreté est bien documentée et fait l’objet de mesures officielles, l’aisance financière n’a pas droit au même traitement. Il n’existe pas, en effet, de seuil de richesse déterminé par l’Etat. C’est précisément ce à quoi l’Observatoire des inégalités a tâché de répondre avec la publication de son deuxième rapport sur les riches en France, dont Planet a d’ores et déjà eu l’occasion de vous parler. En tout et pour tout, estiment les experts de l’organisme, 7,1% de la population française pourrait décemment être qualifiée de “riche”, ce qui correspond à 4,5 millions de personnes. Soit beaucoup plus que les fameux 1% qui “obnubilent” la droite comme la gauche, d’après Louis Maurin, le directeur de l’organisation.

Pourtant, force est de constater qu’il n’est pas toujours simple de repérer les signes de richesse chez les uns et les autres. Cela n’a rien de très étonnant : “En France, personne n’aime être qualifié de ‘riche’”, souligne encore Louis Maurin. D’autant plus qu’il faut aussi prendre en compte la richesse non financière, rappelle-t-il avec Anne Brunner, directrice d’études à l’Observatoire et co-autrice du rapport. “La richesse n’est pas seulement monétaire: un bon diplôme et un statut d’emploi pérenne constituent aujourd’hui deux éléments qui permettent de se distinguer du reste de la population”, ont-ils déclaré. Plus d’informations à ce propos dans notre diaporama, que vous retrouverez en conclusion de cet article.

Signes extérieurs de richesse : peut-on vraiment se baser sur l’impôt ?

En 2018, le ministre du Budget - depuis passé à l’Intérieur - expliquait vouloir traquer les incohérences entre les signes extérieurs de richesse et les revenus déclarés. Il envisageait alors d’analyser les publications sur les réseaux sociaux pour traquer les fraudeurs. Hélas, expliquait alors France Culture sur son site, les nouvelles taxes décidées à la suite de pareilles mesures “agissent comme un écran de fumée” et visent “à donner l’illusion d’un équilibre de la politique fiscale du gouvernement”. Un simple “gadget” pour “châtier symboliquement les plus riches” sans avoir à réellement les taxer, estimaient nos confrères… 

Lancer le diaporama

1 - Le cadre et le lieu de vie

1/6
1 - Le cadre et le lieu de vie

Un certain nombre de signes relativement évident permettent d’identifier la richesse supposée des uns et des autres, comme l’expliquait l’Observatoire des inégalités lors de son rapport 2020 portant sur l’étude de la richesse en France. Le plus frappant de ceux-là, peut-être, n’est autre que le cadre et le lieu de vie. L’aisance financière se traduit souvent par le choix de l’endroit où vivre, puisqu’un tiers des Français les plus à l’abri du besoin habitent en région parisienne, dans des villes comme Neuilly-sur-Seine, Saint-Cloud ou Saint-Mandé. Même ceux qui optent pour la province, souligne 20 Minutes, optent pour des communes rupines comme Divonne-les-Bains, par exemple.

2 - Les loisirs

2/6
2 - Les loisirs

Souvent, les individus financièrement aisés optent pour des loisirs assez coûteux. En 2020, on retrouvait trois fois plus de cadre dans le public d’un concert de jazz ou de musique classique que le reste de la population française. Il en allait de même à l’opéra. Du reste, la pratique d’une activité comme l’équitation, le golf, le tennis ou les sports nautiques est aussi un bon révélateur.  “Sports et loisirs sont aussi des occasions de rencontres où l’on se montre, où l’on se transmet des informations utiles”, pouvait-on ainsi lire dans le rapport.

3 - Le réseau

3/6
3 - Le réseau

Le réseau d’amis dont font preuve les Français les plus aisés compte aussi parmi les éléments les plus révélateurs de leur supposée fortune, poursuit l’Observatoire des inégalités. Les personnes avec qui ils ou elles s’affichent constituent “une forme de richesse”, dans la mesure où il s’agit d’autant d’alliés possibles dans la recherche de travail. Les services mutuels jouent pour beaucoup…

4 - La meilleure maîtrise du temps

4/6
4 - La meilleure maîtrise du temps

L’un des signes de richesse les moins simples à repérer se porte au poignet. Il ne s’agit pas seulement de la montre hors de prix qui peut habiller la peau d’un individu, mais surtout de sa capacité à correctement maîtriser son temps. 25% des plus aisés faisaient appel, en 2020, à des aides à domicile, ce qui leur libérait mécaniquement du temps. Les marges de manœuvre dont ils disposent sur leurs horaires de travail leur permettent aussi de s’accorder une autre forme de luxe. En outre, ils peuvent préparer leurs voyages au dernier moment sans se soucier de payer plus cher…

Voir la suite du diaporama

5 - Les vacances

5/6
5 - Les vacances

Le type de congés pris n’est pas non plus sans impact. Il en dit long sur le degré d’aisance financière des uns et des autres. “Désormais, les signes extérieurs de richesse passent plus par l’accès à certains services ou à certains loisirs”, expliquait en effet Louis Maurin, président de l’Observatoire, à la publication du rapport. “Être riche, c’est partir où on veut, quand on veut, sans avoir à se soucier de le prévoir longtemps à l’avance pour notamment éviter des tarifs qui grimpent au dernier moment”, peut-on encore lire dans ce dernier, qui rappelle combien les vacances d’hiver apparaissent privilégiées. Il en va de même pour la résidence secondaire…

6 - La voiture

6/6
6 - La voiture

Dernier signe évident de richesse : le modèle de voiture. Les personnes aisées, soulignait encore le rapport, circulent en modèle très haut de gamme, voire proprement luxueux. C’est aussi un moyen de communiquer leur position sociale.