Il a rejoint le groupe hôtelier en tant qu’administrateur en février 2017. Depuis, l’ancien locataire de l’Elysée a touché une somme faramineuse...

Parce qu’il préside le comité de stratégie internationale du groupe AccorHotels, Nicolas Sarkozy a touché 86 355 € en jetons de présence pour l’année 2017. A titre de comparaison, c’est plus que Bernadette Chirac et Hubert Védrine, tous deux administrateurs chez LVMH. En 2017, ils ont respectivement touché 15 000 € et 57 875 €.

Concrètement, le comité que préside l’ancien président de la République est composé de six personnes d’après les informations de L’Express. L’instance se serait réunie à deux reprises en 2017. Auraient été abordées, au cours de ces réunions, les situations en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie.

A lire aussi :Nicolas Sarkozy : toutes ces affaires qui sont autant de boulets

Publicité
Par ailleurs, en tant qu’administrateur de la chaîne hôtelière, Nicolas Sarkozy aurait assisté à de nombreux conseils en 2017. Avec 14 réunions, il affiche un taux d’assiduité de 93%, déterminant dans la somme qu’il perçoit.

Connaître les bonnes personnes

Si Nicolas Sarkozy a pu accéder à ces nouvelles fonctions, c’est avant tout parce qu’il est un ami de longue date du P-DG d’AccorHotels, Sébastien Bazin. En mai 1993, la fille cadette de ce dernier a fait partie des enfants de 3 à 4 ans pris en otage par Eric Schmitt, alias Human Bomb. La prise en otage a eu lieu à Neuilly, dont l’ancien locataire de l’Elysée était alors le maire.

En 2011, Nicolas Sarkozy et Sébastien Bazin se sont recroisés, dans le cadre de la vente de du PSG, détenu par le fonds Colony Capital Europe, a Qatar Sport Investment. Le P-DG du groupe hôtelier présidait également le fonds et est passé par Nicolas Sarkozy pour se séparer du célèbre club de football.

Vidéo : Qu'est-ce qu'un "pacte de corruption" ?


mots-clés : Nicolas sarkozy, Sarkozy

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité