Retraite et dépendance : combien vous coûtera la place en Ehpad ?Istock
Le passage en Ehpad semble de plus en plus difficile à éviter, alors qu'avance l'âge. Il coûte aussi très cher…

Malgré les scandales à répétition, il est difficile d’éviter l’Ehpad ou la maison de retraite. Bien entendu, il existe des alternatives, comme le rappelle le site spécialisé aide-sociale.fr, qui évoque notamment la cohabitation intergénérationnelle, l’accueil familial, le béguinage, l’habitat partagé accompagné ou inclusif, mais aussi le maintien à domicile, le déménagement dans un nouveau logement plus adapté… ou les résidences séniors qui diffèrent des maisons de retraites plus traditionnelles. Malheureusement, certaines de ces solutions peuvent s’avérer moins pratique que le placement en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ; quand bien même ce dernier coûterait cher.

Mais de quels types de sommes parle-t-on au juste ? En pratique, le prix d’un hébergement dans un tel établissement dépend beaucoup du degré de dépendance de la personne concernée, de son état de santé… et des prestations choisies, note la banque en ligne Boursorama, sur son site d’informations.

Quel est le coût moyen d’un hébergement en EHPAD ?

Dans les faits, peut-on lire sur le site, le coût d’un hébergement en Ehpad fluctue beaucoup en 2022. Il peut osciller de 300 euros par mois pour les maisons de retraites les moins luxueuses ou les programmes les plus basiques, mais aussi grimper à plus de 3 000 euros mensuels.

La localisation de la résidence joue un rôle essentiel dans la montée des prix, puisqu’il faut, pour le propriétaire de l’établissement, pouvoir rentabiliser l’emplacement… Du reste, les tarifs se décomposent selon plusieurs types de frais, qui sont les suivants :

  • Il faut compter avec les frais de gestion administrative, lesquels regroupent l’admission, les documents de liaison avec la famille ou les prestations comptables par exemple.
  • Il faut aussi évoquer les frais de prestations hôtelières. Ne pas oublier, non plus, les frais de blanchissage.
  • Enfin, il y a aussi les frais d’animations, qui dépendent des activités et des ateliers auxquels il est possible de participer.

Bien sûr, les senior concernés par un hébergement en maison de retraite médicalisé peuvent bénéficier d’aides.