Jaurès, Briand, Clémenceau, Mitterrand : tous ces politiques recouraient aux services d’une voyante alors pourquoi pas vous ? Le point avec Planet.fr.

Pyramide de cristal, pendule, marc de café… Chaque médium possède un objet plus ou moins étrange pour lire l’avenir et parfois, y discerner quelque chose. Ainsi, en 1981, année d’élection de François Mitterrand à l’Elysée, Elizabeth Teissier prédisait la tentative d’assassinat du Pape Jean Paul II…

 

Hasard ou divination ? Les avis sont partagés. Ce qui est certain, c’est que les grands de ce monde, a priori pas plus naïfs que le commun des mortels, recourent depuis toujours aux services des mages pour savoir de quoi demain sera fait. Au 18ème siècle, Marat, Robespierre et Saint-Just puis, l’impératrice Joséphine firent appel au service de "Mademoiselle Lenormand". Nostradamus conseilla le Tsar et sa famille mais ne vit pas son propre assassinat venir. Actuellement, le pouvoir birman serait "conseillé" par une voyante, chétive, à peine capable de parler, mais à laquelle généraux et visiteurs étrangers accorderaient d’extraordinaires vertus divinatoires.

 

Publicité
Pour lire l’avenir - ce qui implique qu’il soit déjà écrit - les voyants utilisent différents outils, comme la boule de cristal ou le marc de café mais aussi le tarot. L’usage de cette star de l’art divinatoire remonte au début du 16ème siècle. Et trouva son amplitude maximale au 18ème siècle, en plein siècle des lumières ! Pour deviner l’avenir on n’utilise généralement qu’une partie des 78 cartes du jeu qui sont tirées selon différentes méthodes (en croix, en ligne, etc.).

 

Maitre mot de sa technique ? "La psychologie de base"
Faut-il croire à ces différentes pratiques divinatoires ? Non, à en croire une voyante repentie nommée Rose Anne Vicari. Elle a raconté au Figaro les astuces qu’elle a utilisée durant 2 ans pour faire croire à ses clients qu’elle prédisait le futur. Maitre mot de sa technique ? "La psychologie de base". A savoir, capter la personnalité des clients, les flatter, les mettre en confiance, et attendre qu’ils prononcent la parole qui permettra de broder…

 

Reste que, même pour les plus sceptiques, le recours à un voyant/psychologue peut avoir ses vertus. D’abord parce que, statistiquement, sur 100 propositions, une sera obligatoirement bonne et que c’est celle-là que l’on retiendra. Ensuite par ce qu’une voyante doublée d’une bonne psychologue peut révéler aux gens ce qu’ils sont et ce qu’ils peuvent devenir en exploitant leurs qualités natives. Alors, votre voyant est-il réellement capable de lire l’avenir ou tout simplement un bon psychologue ? Pour le savoir, faites montre de… clairvoyance et surveillez bien votre porte-monnaie !

mots-clés : Voyance, Pape

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité