Une étude réalisée par SANEF et révélée aujourd'hui par Europe 1 montre que les mauvais comportements sont encore nombreux sur les autoroutes. Plus de détails.
© AFPAFP

© AFP

Un rapport réalisé par le groupe autoroutier SANEF et révélée par Europe 1 pointe le mauvais comportement des Français sur l’autoroute. En ce début d’été, les vacanciers seront de plus en plus nombreux à prendre les routes en direction du soleil ou de la mer. C’est dans un objectif de prévention que cette étude a été effectuée. Et ce qui en ressort est accablant.  

Lire aussi : Radars : des "pompes à fric" pour 64% des Français !

Avant la vitesse, les mauvaises habitudes

Premier comportement dangereux pointé du doigt par cette étude, le non-respect des distances de sécurité. Selon les conclusions des experts, un quart des conducteurs ne respectent pas l’écart de 73 mètres qui doit séparer deux véhicules. Autre comportement facteur d’accidents, la voie du milieu.

L’utilisation abusive de la voie centrale, notamment empruntée par confort, "pour ne jamais avoir à déboîter pour dépasser" comme l’expliquent nos confrères, est également dénoncée par le rapport de la SANEF. Rappelons le : sur l’autoroute nous sommes censés rouler à droite et nous rabattre systématiquement (cet abus concerne encore un quart des automobilistes).    

L’utra-vitesse

C’est encore marginal mais cela fait partie des comportements les plus dangereux sur l’autoroute. L’excès de vitesse abusif (au-dessus de 150 km/h) concerne encore trois automobilistes sur 100. Ramenez ce chiffre au nombre de voitures que vous voyez en descendant dans le Midi et faites le calcul... Pour rappel, les excès de vitesse sont responsables d’au moins 25% des accidents mortels selon l’association Prévention Routière.

Point positif, nous utilisons désormais plus le clignotant qu’auparavant. C’est déjà ça.

Ci-dessous : Le dispositif des radars mobiles