Le 9 août 1969, l'actrice Sharon Tate, épouse du réalisateur Romain Polanski, est poignardée à 16 reprises par des membres de la secte de Charles Manson. Un drame d'autant plus macabre que la star était enceinte de 8 mois. Malgré ses supplications pour laisser la vie sauve à son bébé, elle a été exécutée par les fidèles du gourou.
Poignardée 16 fois, "pig" écrit avec son sang : le calvaire de Sharon Tate, tuée alors qu'elle était enceinte de 8 mois©Hollywood Archive/Avalon/ABACAabacapress

Sharon Tate : cette soirée macabre où elle a été victime d'un meurtre

Charles Manson. Ce nom vous dit certainement quelque chose et pour cause, il a été impliqué dans l'un des meurtres les plus médiatisés des années 1960. Derrière ce nom ce cache l'un des pires criminels des Etats-Unis. Mais détrompez-vous, il n'était pas seul à commettre ses méfaits. La Manson "Family" ou "Famille Manson" regroupait plusieurs membres de cette secte, aussi bien des hommes que des femmes.

Dans la nuit du 8 au 9 août 1969, Charles "Tex Watson", Patricia Krenwinkel et Susan Atkins, tous membres de la secte, s'introduisent dans une villa paisible de 10050 Cielo Drive, situé dans un quartier luxueux de Los Angeles en Californie. Leur objectif : se venger d'un certain Terry Melcher, producteur de musique, qui avait refusé de signer Charles Manson. Mais ce dernier, qui a récemment déménagé, ne se trouve pas sur les lieux. C'est finalement sur l'actrice Sharon Tate  et ses amis que les membres de ce commando tombent. En effet, la jeune femme qui est enceinte de 8 mois et demi du réalisateur Roman Polanski passe alors la soirée avec trois de ses amis : le coiffeur des stars Jay Sebring, le producteur Frykowski et sa fiancée Abigail Folger. Son compagnon se trouvant à Londres pour un tournage, l'actrice ne souhaitait pas passer la nuit seule.

"Femme, je n'ai aucune pitié pour toi"

Dans cette immense propriété, le gardien William Garretson (le seul survivant de la tuerie) passe alors la soirée avec un ami, un certain Steven Parent. Alors que ce dernier décide de rentrer chez lui, il est abattu de quatre balles de révolver. Il s'agit du premier décès d'une longue série. Après avoir investi la demeure, les amis de Sharon Tate sont tous tués les uns après les autres. Alors qu'il ne reste qu'elle, elle supplie ses tortionnaires de laisser lui laisser la vie sauve. A quelques semaines d'accoucher, elle tente même de convaincre les femmes du commando, se disant que leurs instincts féminins et maternels pourrait l'aider.

Peine perdue. "Femme, je n'ai aucune pitié pour toi", aurait affirmé Susan Atkins. Tour à tour, l'actrice de 26 ans se fait poignarder à 16 reprises. D'après l'autopsie réalisée sur son corps, cinq coups portés ont été fatales. Après son meurtre, qualifié par la suite de "meurtre rituel", les trois tueurs ont écrit sur le mur le mot "pig" soit "cochon" en utilisant une serviette imbibée de son sang.

Des soldes de 30 % sur tout notre site pour l’achat de 2 articles ! Ne ratez pas l’occasion !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.