Devant une cinquantaine de membres de l'équipe du film dans les studios de Warner Bros, l'acteur et producteur du film aurait menacé de licencier deux membres de l'équipe de tournage qui ne respectaient pas les gestes barrières.
 "Mission impossible 7" : le coup de sang de Tom Cruise contre ses techniciensabacapress

C'est un coup de sang dont l'équipe de tournage de "Mission impossible 7" se souviendra. Alors que le tournage a déjà subi plusieurs retards à cause de l'épidémie de coronavirus, Tom Cruise a perdu son sang-froig en plein tournage face à deux techniciens. Dans un enregistrement audio dévoilé par The Sun et authentifié par Variety et le New York Times, l'acteur, fou de rage, menace de licencier les deux collaborateurs car ils n'ont pas respecté les gestes barrières.

Variety rapporte que Tom Cruise, qui est également producteur de la franchise, n'aurait pas supporté de surprendre deux techniciens réunis côte à côte face à un écran d'ordinateur et en train de se parler à moins d'un mètre de distance. Le Sun fournit même un document audio dans lequel on entend le producteur expliquer tous les efforts fournis en coulisses pour monter un tel film à gros budget en pleine crise sanitaire.

"Je ne veux plus jamais voir ça. Jamais !"

"Ils font des films à Hollywood pour nous. Parce qu'ils croient en nous et en ce que nous faisons. Je passe mes nuits au téléphone avec tous les putains de studios, les compagnies d'assurance, les producteurs, et ils nous regardent et nous utilisent pour faire leurs films. Nous créons des milliers d'emplois, espèces d'enfoirés. Je ne veux plus jamais voir ça. Jamais ! Et si vous ne le faites pas, vous êtes virés. Si je vous revois faire ça vous êtes dehors", hurle la star internationale.

Tom Cruise continue ensuite en faisant état de l'impact de la crise sanitaire sur l'industrie hollywoodienne et sur les enjeux économiques que le respect des gestes barrières peut avoir. "Tu n'as qu'à aller parler aux personnes qui perdent leurs putains de maisons parce que notre industrie est à l'arrêt. Elle ne mettra pas de nourriture sur leur table et ne paiera pas pour leurs études. C'est avec ça que je dors toutes les nuits - l'avenir de cette putain d'industrie! Alors désolé, mais je suis au-delà de vos excuses. Je vous ai prévenu, je veux que vous vous exécutiez, et si vous ne le faites pas vous êtes dehors. On ne va pas arrêter ce putain de film, est-ce que c'est clair ?". Selon Le Sun, cette crise de colère aurait eu lieu devant une cinquantaine de membres de l'équipe du film dans les studios Warner Bros de Leavesden, en Angleterre.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.