Ce 17 mars, au cours de la matinée, le metteur en scène Alain Françon a été grièvement blessé après une attaque au couteau dans les rues de Montpellier. Pour l'heure, son pronostic vital est engagé.
Le metteur en scène Alain Françon dans un état grave après avoir été agressé à l'arme blanche© PATRICK KOVARIK / AFPAFP

Nos confrères de Franceinfo et France Bleu Hérault nous informent que le metteur en scène Alain Françon a été victime d’une agression au couteau ce matin aux alentours de 11h dans le quartier de l'Écusson, en plein centre-ville de Montpellier. Depuis la mi-février, il donnait des cours à l'École Nationale Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier. D’après 20 minutes qui cite une "source proche de l’enquête", il sortait de l’hôtel où il résidait pour aller donner son cours au moment de l’attaque.

À l’heure actuelle, les motivations de cette agression restent inconnues, et le ou les suspects n’ont pas encore été interceptés. Selon Franceinfo, il est encore trop tôt pour savoir si la victime a été visée en raison de son identité.

Poignardé à la gorge, Alain Françon a été transporté à l’hôpital dans un état grave, rapporte Franceinfo. Son attachée de presse, Dominique Racle, a donné plus de précisions sur Twitter. "Alain Françon a été poignardé à la gorge ce matin dans les rues de Montpellier alors qu'il se rendait à son cours de théâtre. Il est actuellement en train d'être opéré à l'hôpital de Montpellier."

Trois Molières à son actif

À 76 ans, le Stéphanois est connu pour avoir fondé la compagnie "Le Théâtre éclaté" à Annecy dans les années 1970 avant de diriger le Centre Dramatique National de Lyon, puis celui de Savoie au début des années 90. En 1996, il prend la tête du Théâtre National de la Colline à Paris, un poste qu'il occupera jusqu'en 2010.

L’homme de théâtre a vu son travail récompensé de trois Molières. En 1995, il remporte le prix de la mise en scène pour Pièces de guerre, d'Edward Bondet et en 2010, il reçoit la même statuette pour sa mise en scène de La Cerisaie, d'Anton Tchekhov. Puis en 2016, il se voit décerner le Molière du metteur en scène de théâtre privé pour la pièce Qui a peur de Virginia Woolf d'Edward Albee jouée au théâtre de L'Œuvre.

Des soldes de 30 % sur tout notre site pour l’achat de 2 articles ! Ne ratez pas l’occasion !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.