Le mannequin de l'Oréal Aleksandra Prykowska est aujourd'hui défiguré. Alors qu'elle venait d'adopter un chien dans un refuge, ce dernier l'a gravement mordue au visage. Un drame qui lui a fait presque perdre un oeil. Explications.
Le mannequin Aleksandra Prykowska défigurée après avoir été attaquée par son chienCapture Instagram

Aleksandra Prykowska défigurée après avoir été attaquée par son chien

L'histoire aurait pu finir encore plus mal. Il y a une semaine à Varsovie, l'actrice et mannequin polonaise, Aleksandra Prykowska a été transportée d'urgence à l'hôpital après avoir été attaquée au visage par son chien. Gravement blessée, la jeune femme a failli perdre son oeil avant que les médecins ne réussissent à la soigner.

Le mannequin de l'Oréal avait adopté en novembre 2019 un chien dans un refuge du pays. Malheureusement, d'après elle, les responsables du refuge ne lui auraient pas donné toutes les informations cruciales concernant son nouvel animal de compagnie prénommé Logan. Interrogée par nos confrères du Daily Mail, la jeune femme de 33 ans a révélé que ce dernier avait en réalité souffert d'un cancer.

"J’ai eu un accident et j’ai dû prendre la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux pas écrire sur les détails maintenant, car il est très important pour moi de protéger ce qui me reste. Je n’écris pas pour vous déranger. Je suis vivante et soignée. Je ne peux tout simplement pas travailler dans cet état actuel. Il y a des situations dans la vie qui nous changent à jamais" et d'ajouter plus tard : "Je crains qu'une autre personne ne soit blessée parce que Logan m'a détruit le visage, m'a mordu plusieurs fois, non seulement moi et la fille de mon voisin, mais aussi la femme du propriétaire précédent, avant même qu'il n'atteigne le refuge (...) J'aimerais trouver un comportementaliste pour Logan qui s'occupera de lui. Vous ne pouvez pas cacher des faits aussi importants sur le passé de Logan (...) C'est un chien super mais il a besoin de soins professionnels spéciaux", a-t-elle expliqué sur ses réseaux sociaux. 

Le refuge se défend contre les accusations du mannequin

Les responsables du refuge se sont eux défendus qu'un soutien comportementaliste avait toujours été mis à sa disposition gratuitement mais qu'elle "n'est jamais venue pour une telle aide. Elle était en contact constant avec des bénévoles car il était très malade, mais ne leur a signalé aucun problème avant l'attaque". Un bénévole aurait également expliqué que "l'histoire de Logan est malheureusement le résultat de la mauvaise garde d'un chien au passé difficile et, en plus, après une maladie grave".

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.