Ces stars qui ont vécu des drames de familleabacapress
Ce sont des drames qui arrivent tous les jours, et les stars n'en réchappent pas. Chacun de ces drames a un jour influencé leur carrière. Retour sur ces peoples au lourd passé familial. 

Jean-Marie Bigard

En 2016, l’humoriste a révélé quelques passages de sa vie dont il n’avait jamais voulu parler en public. 
Le 4 septembre 1979, Marcel Bigard est assassiné alors que son fils n’a que 20 ans. Parler de la mort de son père n’est pas chose facile, pourtant Jean-Marie Bigard assure avoir pardonné au meurtrier de son tuteur.

Marcel Bigard semblait fréquenter une femme qui était mariée avec laquelle il voulait refaire sa vie. Mais l’époux de celle-ci n’a pas accepté l’idée qu’elle voie un autre homme. Il s’est alors introduit dans sa maison où il l’attendait de pied ferme.

Selon l’humoriste, l’homme du nom de Bernard Caillet lui a asséné une douzaine de coups de couteau avant de lui tirer un coup de carabine dans la nuque. " C’était assez éprouvant de voir le parcours, les traces de mains, de sang sur les murs" a déclaré Jean-Marie Bigard qui a vu la scène du crime. 

Publicité
Publicité

L'humoriste avait raconté cette histoire durant l’émission Folie passagère de Frédéric Lopez sur France 2. Malgré l’horreur de son récit, il a su garder une sorte de distance entre lui et ce qu’il disait car il y a bien longtemps qu’il a trouvé la force de pardonner à cet homme.

© abacapress

Jean-Pierre Foucault

Jean-Pierre Foucault a perdu son père alors qu’il n’avait que 14 ans. C’est un choc lorsqu’on est aussi jeune, mais il l’est d’autant plus lorsque le meurtrier n’est jamais retrouvé.
C’est dans les années 2000 qu’il apprend l’histoire de sa famille. Sa mère, juive et polonaise, avait vu toute sa famille décimée au début de la Seconde Guerre Mondiale, hormis deux de ses neveux. Marcel Foucault, le père du célèbre présentateur, a sauvé cette famille.

C’est en 1962, que l'animateur a été informé de la mort de son père dans un accident de voiture à Alger. Pourtant il apprend très vite qu’il a été tué de deux balles dans le dos alors qu’il se trouvait devant sa société d’import/export. Alors que la guerre en Algérie fait rage, l’enquête est complètement délaissée par la police et le meurtre reste irrésolu.

En 2004, l’animateur de TF1 se rend sur les lieux du crime et enquête quelque temps. Pourtant, malgré quelques indices, il n’a jamais réussi à mener son investigation jusqu’au bout. Une chose dont il dit être " heureux, mais un peu déçu de ne toujours pas connaître le fin mot de l’histoire".

© abacapress