Avant de devenir des stars, de nombreux chanteurs ont commencé leur carrière dans le métro. Francis Lalanne, Claudio Capéo ou encore Ben Harper, Planet fait le point sur ces artistes qui ont commencé dans les couloirs des transports en commun.
Capture Instagram

Dany Brillant

Alors qu’il n’a qu’un an, Dany Brillant et sa famille quittent Tunis pour venir s’installer en France à Sainte-Geneviève-des-Bois dans le département de l’Essonne. Une période difficile pour le chanteur et ses proches : “Sans argent et sans travail, mes parents sont complètement démoralisés. Mon père finit par trouver un emploi de manutentionnaire dans un supermarché qui accepte de prendre ma mère comme caissière. Le ciel est gris. Il pleut sans cesse, et ma mère passe son temps à pleurer en écoutant Nicoletta chanter “Il est mort le soleil”, à la radio. Nous sommes dans un état de survie permanente et ne pouvons jamais nous permettre de nous offrir la moindre journée de vacances. Ce qui me fait le plus mal, c’est la souffrance morale de mon père. Avec le temps, la détresse de mes parents va progressivement transformer ma tristesse en un besoin absolu de revanche sociale et de légèreté”, a-t-il confié à Paris Match en juillet 2010.

Après quoi, le chanteur s’est consacré à la musique et plus particulièrement à la guitare. Comme le rappelle la RATP sur son site, Dany Brillant ainsi que d’autres chanteurs “ont conquis leur premier public dans le métro”. Un métro que Dany Brillant connaît très bien : “Je connais par cœur toutes les lignes de métro. Je fréquente les bibliothèques, j’apprends à jouer tout seul de la guitare. Je n’ai qu’une obsession : réussir dans la vie pour redonner sa fierté à mon père. (...) Je traîne dans la bande des zazous de Paris.”, a-t-il confié à Paris Match.