Le chanteur français Francis Lalanne n'en finit plus de surprendre ses fans. Dernièrement, la star a décidé de se lancer en politique en vue des élections européennes qui auront lieu ce 26 mai. Pour l'occasion, Planet vous propose de découvrir la vie insolite de l'interprète de “Reste avec moi”.
abacapress

Les débuts de Francis Lalanne dans la musique

La vie du chanteur Francis Lalanne est très surprenante. Il vient au monde le 8 août 1958 dans l’avion qui ramenait sa mère de Jordanie. Son père est un diplomate basque des Nations unis au Moyen-Orient. Dès son plus jeune âge, il suit ses parents aux quatre coins du monde : Mont-de-Marsan en France puis en Uruguay pendant 12 ans avant de poser ses valises à Marseille.

Après l’obtention de son baccalauréat, Francis Lalanne part s’installer à Paris pour débuter des études en lettres modernes à l’université de la Sorbonne. A cette époque, il tente de se lancer dans la musique en proposant ses maquettes à des maisons de disques qui le refoulent. La star tente alors de vivre de sa passion en chantant dans les transports publics : “J'allais dans les asiles et les prisons. Et je faisais la manche dans le métro et dans les restaurants”, a-t-il confié au Parisien en 2014. Quelques années plus tard, il écrit même une chanson Celle qui m’a emmené qui retrace ses débuts dans la musique : “J'faisais la manche, métro Châtelet. Ça f'sait quatre heures que je chantais. J'en avais marre, j'étais crevé”, a-t-il écrit.

Publicité
Publicité

Malgré un début de carrière compliqué, il enregistre son premier album Rentre chez toi grâce un producteur de musique du nom de Frank Thomas en 1979. Dans la foulée, son album est diffusé à la radio, ce qui lui permet de recevoir le Grand prix des Disquaires. 

Grâce à sa nouvelle célébrité, il part en tournée dans tout l'hexagone, mais également en Suisse, au Canada, en Allemagne et également en Amérique latine. A partir des années 80, Francis Lalanne sort de nombreux titres à succès dont Rien qu’un jour, Reste avec moi ou encore On se retrouvera.