A quelques semaines des élections européennes, de nombreuses célébrités françaises affirment publiquement leur soutien aux candidats voire s'inscrivent eux-mêmes sur les listes des politiciens. Josiane Balasko, Aurélien Enthoven ou encore Kevin Miranda... Voici les people qui s'invitent dans la campagne des européennes.
Capture Instagram

Le fils de Carla Bruni s’engage auprès de François Asselineau

Publicité

Le fils de Carla Bruni, Aurélien Enthoven, né de sa relation avec l’éditeur et philosophe Jean-Paul Enthoven, n’a pas sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit de politique. Le jeune homme qui fêtera ses 18 ans le 20 juin prochain, a annoncé à nos confrères du Parisien son adhésion à l’Union populaire républicaine, le parti fondé en 2007 par François Asselineau.

Publicité

A quelques semaines des élections européennes, le garçon a défilé avec son parti le 1er mai dernier pour dénoncer “la dictature de l’Union européenne”. Avant de franchir le pas et de rejoindre l’UPR, Aurélien Enthoven a beaucoup hésité : “J'avais une mauvaise image de l'UPR, celle d'un parti plutôt conspirationniste (...) J'ai fini par me dire qu'il avait peut-être raison, je suis devenu de plus en plus eurosceptique”. Malgré ses quelques réticences au départ, le fils de Carla Bruni a fini par s’inscrire en ligne pour soutenir le parti Ensemble pour le Fréxit.

Pour ce qui est des réactions de sa mère Carla Bruni et de son beau-père Nicolas Sarkozy, le Youtubeur connu sous le pseudonyme de M - Gigantoraptor, affirme que ses convictions souverainistes n'ont pas été un problème pour sa famille : “Elle (Carla Bruni Ndlr) était un peu étonnée, mais s’en fiche” a-t-il expliqué.

Quant à son beau-père, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, le discours est sensiblement identique : “Il a eu la même réaction que ma mère. Il s’en fiche un peu”. Si l’ancien président n’y porte pas plus d’importance que cela, il semblerait qu’il ne soit toutefois pas prêt à s’afficher avec la cravate UPR que lui aurait offert l’adolescent de 17 ans.