Bourvil : cette chanson qu’il a refusé a fait le succès de Line Renaud©Capture d'écran chaîne Youtube INA.fr
Bourvil est un artiste aux multiples talents qui s'est autant illustré au cinéma que dans la chanson. Il a toutefois manqué de jugement en 1949 en refusant de chanter le titre de Loulou Gasté “Où vas-tu Basile ?”. Une chanson à succès finalement interprétée par Line Renaud.
Sommaire

C’est une anecdote peu connue du grand public. Avant d’être un grand acteur comique, Bourvil, dont on célèbrera les 52 ans de la disparition le 23 septembre, était avant tout un chanteur. De La Tactique du gendarme aux Crayons  en passant par Salade de fruits, beaucoup de ses succès ont marqué l’histoire et l'héritage de la chanson française.

"J’ai eu de la chance, la première chanson que j’ai écrite, Les Crayons, a été celle qui a le mieux marché. Sans le savoir, j’ai contenté tous les publics : les pessimistes, qui ont versé une larme à l’évocation de cette pauvre fille qui vendait des cartes postales, et les optimistes, qui ont reconnu le thème de la dérision", confiait Bourvil à Franck Ténot au cours d’un cocktail de la célèbre académie Charles-Cros. 

Bourvil : "Où vas-tu Basile ?", une chanson écrite pour lui

Il y a pourtant une chanson que Bourvil a refusé de chanter et il s’en est mordu les doigts. Comme le révèlent Philippe Crocq et Jean Mareska dans leur biographie Bourvil, De rire et de tendresse, en 1949, André Raimbourg, de son vrai nom, "pourtant fin limier en matière de chansons, rate une belle occasion". En effet, le chanteur de mélodies populaires est invité à dîner par Line Renaud, qui vit alors depuis peu chez Loulou Gasté, qui sera son futur mari. Il lui fait alors écouter une chanson, écrite spécialement pour lui, intitulée : Où vas-tu Basile ?.

Un dîner entre amis entre deux artistes qui ont déjà partagé les planches et un compositeur qui commence à monter dans le métier. Line Renaud s’est confiée à Philippe Crocq et Jean Mareska sur cette soirée mémorable. "C’était un des tout premiers dîners de la future Mme Gasté, au 25, rue Ruhmkorff, vraisemblablement en avril, du mois un mois en ‘r’. Nous n’étions pas encore mariés Loulou et moi. Il m’avait demandé d’apprendre la chanson afin de la faire écouter à Bourvil et son épouse", se souvient la chanteuse et actrice. 

Loulou prend sa guitare et j’y vais de ma chanson

 Line Renaud dans Bourvil, De rire et de tendresse.

"La demoiselle d'Armentières", comme on la surnomme, rappelle qu’à l’époque il n’y avait "pas de maquettes, pas de démos" mais que tout était "en direct live, comme on dit aujourd'hui". "Après le pousse-café, Loulou prend sa guitare et j’y vais de ma chanson", précise Line Renaud .

Une prestation qui ne semble pas convaincre Bourvil. "À l’issue de celle-ci, comme André avait l’air hésitant, j’ajoute : ‘Et tu verras, André, quinze jours après sa sortie, tout le monde te demandera : Où vas-tu Bourvil ?’", raconte Line Renaud dans la biographie Bourvil, De rire et de tendresse. La soirée se terminera ainsi "sur le palier", l’acteur "apparemment sceptique quant au potentiel de la chanson" et Line Renaud qui croit à l’inverse "l’affaire décidée alors qu’il n’en est rien". Le couple apprendra quelques jours plus tard que Bourvil n’a pas retenu la chanson. 

Une chanson finalement interprétée par Line Renaud

Loulou Gasté croit pourtant coûte que coûte en la chanson et décide de la proposer à sa compagne Line Renaud. "Puisque Bourvil n’en veut pas, c’est toi qui va l’enregistrer", lui dira-t-il. "Loulou, je ne peux pas enregistrer cette chanson, je ne suis pas une chanteuse comique. Je ne peux pas, je ne peux pas", panique alors la jeune chanteuse. "Loulou a insisté et m’a dit : ‘Chante-la, ça va devenir un grand succès’. Ce qui s’est révélé exact", se souvient Line Renaud. 

Ensuite, à chaque fois que j’ai rencontré Bourvil, il me disait avec sa voix inimitable : ‘Ah qu’est-ce que j’ai été bête ce jour-là !

 Line Renaud dansBourvil, De rire et de tendresse.

Un succès qu’a donc raté Bourvil et qu’il regrettera plus tard selon les confessions de l’interprète de Ma cabane au Canada. "Ensuite, à chaque fois que j’ai rencontré Bourvil, il me disait avec sa voix inimitable : 'Ah qu’est-ce que j’ai été bête ce jour-là !', a-t-elle expliqué.

Line Renaud raconte comment les deux vedettes finiront finalement par toutes deux être auréolées de succès et se retrouver un jour sur la scène du théâtre des Champs-Élysées pour y recevoir les récompenses du grand prix de l’Académie Charles-Cros : lui pour la chanson Les crayons et elle pour Ma cabane au Canada.